La rue du Labrador est une courte artère qui relie l’avenue de Meysse à celle de la Croix-Rouge.

Seulement baptisée en 2001, La rue constituait à l’origine la première partie de la drève d’accès, depuis l’avenue de Meysse, à un terrain où la Compagnie Intercommunale Bruxelloise des Eaux a implanté en 1933 une station de pompage avec réservoir souterrain de 4.000 m3 pour l’alimentation du réseau urbain et du réseau d’incendie de l’Exposition de 1935. Désormais accessible depuis l’avenue de la Croix-Rouge, prolongée dans les années 1960 jusqu’à la chaussée Romaine, le complexe comprend deux bâtiments, dont un sous toiture à croupes, ainsi que deux réservoirs cylindriques ajoutés avant 1957.

Avec divers sentiers portant également un nom de race de chien – ses parallèles au nord et au sud (sentiers du Boxer et du Setter), ainsi que ceux raccordés aux avenues du Forum (sentiers du Cocker, du Basset et du Lévrier) et de l’Amphore (du Chien de Berger) –, la rue forme un réseau de courtes voies rayonnantes dans le quartier du Mutsaert, largement constitué de villas à quatre façades.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
AVB/PP 3404 (1933).
AVB/TP 43643 (1933), 64445 (1957).

Périodiques
VAN DER ELST, W., «De lotgevallen van de Meiselaan», LACA Tijdingen, 4, année 15, 04.06.2004.