Implantée dans le prolongement de l’avenue du Sacré-Cœur, l’avenue Jean-Joseph Crocq relie le rond-point formé avec cette dernière, la rue Bonaventure et l’avenue Ernest Masoin, au rond-point de la Cité Jardin. Entièrement implantée sur la commune de Jette-Saint-Pierre, son assiette longe, à l’est, le site de l’hôpital Brugmann, qui se situe depuis 1925 sur le territoire de la Ville de Bruxelles.

Avec les avenues Ernest Masoin, Rommelaere et Stiénon, l’avenue forme une ceinture d’artères prévues dès 1906 pour border l’îlot trapézoïdal destiné à accueillir l’hôpital, conçu à partir de 1907 par l’architecte Victor Horta (voir place Arthur Van Gehuchten nos 2, 4). Elle est ouverte parallèlement à la construction de l’institution, entre 1911 et 1923. À l’instar d’autres artères proches de cette dernière, l’avenue est baptisée, par arrêté du Collège de la Ville de Bruxelles du 13.06.1930, en hommage à un médecin, Jean-Joseph Crocq (1824-1898), qui fut notamment professeur à l’Université libre de Bruxelles.

Au no3 est implantée la Fondation médicale Reine Élisabeth, conçue en 1927 par l’architecte Henry Lacoste (voir ce numéro).
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
AVB/AR rues, boite 20-24, cote 22, no22 (13.06.1930).

Ouvrages
VAN KRIEKINGE, D., Essai de toponymie laekenoise, Laeken, 1995, s.p.
VAN NIEUWENHUYSEN, P., Toponymie van Laken (thèse de doctorat en Philologie germanique), UCL, Louvain-la-Neuve, 1998, p. 1098.