Typologie(s)

villa isolée

Intervenant(s)

Fernand CONARDarchitecte1910

Styles

Éclectisme

Recherches et rédaction

2006-2007

id

Urban : 16257
voir plus

Description

Villas jumelées de style éclectique, de deux niveaux sous toit mansardé. Architecte Fernand Conard, 1910.

Façades de briques rouges, traversées de bandeauxÉlément horizontal, soit en saillie et de section rectangulaire, soit dans le plan de la façade. de briques blanches. SoubassementsPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. enduits à faux-jointsEnduit dans lequel sont tracés des sillons pour suggérer un appareil de pierre.. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en plein cintreUn élément est dit en plein cintre lorsqu’il est cintré en demi-cercle., la plupart devancées d'un garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. pansuUn garde-corps est dit pansu lorsqu'il se cintre en doucine en élévation. en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion.. Vers l'avenue, tripletGroupement de trois baies. Les deux latérales, identiques, sont différentes de la baie centrale, d’ordinaire plus vaste. au r.d.ch., vaste baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. à double meneauÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie. à l'étage. Façade latérale du no 5 de trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., l'axiale, servant d'entrée, en retrait. Porte précédée d'un escalier à rampes métalliques, sous marquiseAuvent métallique vitré. de forme courbe. Trois étroites baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. jumelles surmontent l'entrée. À l'arrière, annexe longée d'un escalier. LucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. à frontonCouronnement de forme triangulaire ou courbe, à tympan et cadre mouluré formé de corniches. et aileronsÉlément décoratif ordinairement enroulé en S et terminé en volutes, qui s’inscrit dans un angle et forme un adoucissement.. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. conservés. Porte du no 5 d'origine.

En 1973, construction d'une annexe latérale au no 6, reproduisant exactement le style du bâtiment. Son r.d.ch. est transformé en 1990.

Sources

Archives
AVB/TP 2317 (1910) ; 6 : 83303 (1973), 96939 (1990).