La rue Van Ostade relie la rue Hobbema et la rue du Noyer. Elle croise en son milieu la rue Murillo.

L'artère est ouverte suivant le plan d'aménagement du quartier Nord-Est, dessiné par l'architecte Gédéon Bordiau et approuvé par l'arrêté royal du 20.12.1875. À l'origine plus longue, la rue devait débuter à hauteur de la rue Léonard de Vinci. Ce tracé apparaît encore, en pointillés, sur le plan de Bruxelles réalisé par l'Institut Cartographique militaire en 1881.

Détail du plan de transformation de la partie nord-est du quartier Léopold, dessiné par Gédéon Bordiau. La rue Van Ostade devait relier la rue Léonard de Vinci à la rue du Noyer. AVB/PP 956 (1879).

En séance du Conseil communal du 09.06.1890, la Ville cède à l'État les terrains lui appartenant entre les rues Léonard de Vinci et Hobbema et entre l'avenue de la Renaissance et la rue Van der Goes, aujourd'hui disparue, pour l'établissement de l'École militaire et de l'École de Guerre. La rue Van Ostade est alors réduite à ses deux derniers tronçons.

À l'instar de bon nombre d'artères de la partie sud-est du quartier des Squares, la rue porte le nom d'un artiste. Adoptée par arrêtés du Collège de la Ville de Bruxelles des 14.04.1877 et 15.05.1877, sa dénomination rend hommage à Adriaen Van Ostade, peintre et graveur hollandais qui vécut de 1610 à 1685.

Rue Van Ostade 12 à 18, quatre maisons dont seule la première fut bâtie selon ces plans, élévations, AVB/TP 7912 (1913).

La rue est bâtie de maisons de style éclectique, conçues pour la plupart entre 1900 et 1905. Côté pair, quatre habitations sont dessinées plus tardivement: en 1913 pour le no 12 – qui devait faire partie d'un ensemble non réalisé de quatre maisons – et le n° 14, en 1924 et 1923 pour les n°s 16 (voir ce numéro) et 18.

Rue Van Ostade, détail des numéros 4 à 10 (photo 2009).

L'artère est marquée par deux vastes ensembles. Le premier, conçu en 1904-1905, occupe les deux angles formés avec la rue Hobbema (voir nos 2 rue Van Ostade – 35 rue Hobbema, 37 rue Hobbema, 4 à 10 rue Van Ostade, 1-3, 5 rue Van Ostade et 29 à 33 rue Hobbema). Le second, rehaussé de briques colorées, est conçu en 1904 (voir nos 34 à 40). L'architecte Antoine Aulbur signe quatre maisons dans la rue, dont deux jumelées, toutes commanditées par son épouse (voir nos 22, 31, 35, 37).
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
AVB/TP 12: 7912 (1913); 14: 7907 (1913); 18: 28861 (1923).

AVB/Bulletin communal de Bruxelles, 1877, t. I, p. 316; 1890, t. I, pp. 620-623.

Cartes / plans

Bruxelles et ses environs
, Institut cartographique militaire, 1881 (Bibliothèque royale de Belgique, Section Cartes et Plans).