Artère rectiligne reliant l'avenue de la Renaissance à la rue du Noyer. Les rues Leys, Van Ostade et Wappers y débutent.

L'artère est ouverte suivant le plan d'aménagement du quartier Nord-Est, dessiné par l'architecte Gédéon Bordiau et approuvé par l'arrêté royal du 20.12.1875. La rue devait à l'origine être traversée par les rues Rembrandt, Van Ostade et Wappers. Cette configuration apparaît encore, en pointillés, sur le plan de Bruxelles réalisé par l'Institut Cartographique militaire en 1881.

En séance du Conseil communal du 09.06.1890, la Ville cède à l'État les terrains lui appartenant entre les rues Léonard de Vinci et Hobbema pour l'établissement de l'École militaire et de l'École de Guerre. Les parties d'artère situées sur ces îlots sont alors supprimées et le côté pair de la rue Hobbema se bâtit, au cours des années 1900, de bâtiments militaires (voir n°s 2 et 8).

À l'instar de bon nombre d'artères de la partie sud-est du quartier des Squares, la rue porte le nom d'un artiste. Adoptée par arrêtés du Collège de la Ville de Bruxelles des 14.04.1877 et 15.05.1877, sa dénomination rend hommage au peintre paysager hollandais Meindert Hobbema, qui vécut de 1638 à 1709.

La rue est essentiellement bâtie de maisons de style éclectique, conçues entre 1899 et 1907. Trois habitations sont légèrement plus tardives: deux hôtels particuliers d'inspiration Beaux-Arts conçus en 1912 (voir n°s 59 et 67), ainsi qu'une maison conçue en 1913 par l'architecte Arthur François (voir no 13).

L'artère est composée de plusieurs ensembles, qui lui confèrent une belle unité. L'architecte Pierre Collart y a construit pas moins de huit maisons (voir nos 39 à 53 et 63). À mentionner également, aux angles de la rue van Ostade, onze maisons signées par un même auteur (voir nos 29 à 37 et rue van Ostade 1-3, 5 et 2 à 10). À l'angle de la rue Leys, un élégant ensemble de style éclectique est conçu en 1907 (voir nos 17 à 23 et rue Leys 8). Un dernier ensemble, à l'angle de la rue Wappers, se compose de petites maisons dessinées en 1905 par l'architecte E. Van Tuyckom (voir nos 55 et rue Wappers 1 à 7).
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
AVB/Bulletin communal de Bruxelles, 1877, t. I, p. 316; 1890, t. I, pp. 620-623.

Cartes / plans
Bruxelles et ses environs, Institut cartographique militaire, 1881 (Bibliothèque royale de Belgique, Section Cartes et Plans).