Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaireLa rue du Chimiste relie la rue de Liverpool à celle de la Bougie, croisant sur son parcours la rue des Mégissiers.

Ouverte en vertu de l’arrêté royal du 30.07.1864, elle fut baptisée en lien avec le caractère industriel du quartier.

La rue se bâtit essentiellement des années 1880 aux environs de 1900, de maisons de style néoclassique, comme les nos 7, 9 et 11, vraisemblablement conçus en ensemble. Diverses entreprises se sont également implantées dans la rue. Longeant le cours de la Petite Senne, le côté impair accueillit avant 1877 une fabrique de chocolat à l’angle de la rue de Liverpool et en 1869 les ateliers du mégissier, tanneur et maroquinier Sablon-Waltens à l’angle de la rue des Mégissiers. À l’emplacement de cette dernière se trouve aujourd’hui le centre d’entreprises Euclides (voir no 34-36). En face, au no 37, l’Espace Lemmens, ouvert en 2004 et qui compte notamment une salle de sport, a remplacé l’habitation que Sablon-Waltens s’était fait construire en 1872.

Sources

Archives
ACA/Urb. Registre des rues.
ACA/Urb. 37: 398 (14.05.1872).

Ouvrages
VAN AUDENHOVE, J., Les rues d’Anderlecht, Commémoration du vingtième anniversaire de la fondation d’Anderlechtensia, C.A.F.H.A, 1995, p. 74.

Cartes / plans
EIGENBRODT, G., Plan-guide de Bruxelles & de ses faubourgs, 1869.
ROSSCHAERT, J., Projet d’un nouveau quartier à Cureghem avec bassin pour bains publics, 01.05.1877.