Typologie(s)

entrepôt

Intervenant(s)

J. HOMMENSarchitecte1924

Styles

Art Déco

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Anderlecht-Cureghem (Archistory - 2017-2019)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2019

id

Urban : 39722
voir plus

Description

Ancien entrepôt frigorifique de style Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., conçu en 1924 par deux architectes, dont J. Hommens.

Imposant bâtiment de quatre niveaux sous toit plat, présentant un plan en U autour d’une petite cour contre le mitoyen gauche. Façade de trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. aux étages, à partie inférieure, jusqu’aux trois-quarts du premier étage, en pierre blanche, le reste en briques jaunes, rehaussé de pierre blanche. Rez-de-chaussée occupé par une vaste baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. brisé aplati, ouvrant à gauche sur une salle d’exposition, à droite sur une entrée carrossable formant servitude de passage vers le site des abattoirs, avec raccordement au chemin de fer; toutes deux à l’origine closes d’une grille rétractile, celle de gauche sous baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. d’imposte fixe. Devanture commerciale carrelée aménagée tardivement à gauche. Au-dessus de la baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement., une longue tablePetite surface plane décorative, carrée ou rectangulaire. En menuiserie, on utilisera plus volontiers le terme panneau. devait porter l’inscription «ANGLO-BELGIAN.MEAT.CY». Aux étages, travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. flanquées d’épais pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. trapézoïdaux passant la corniche et à base ornée de volutesOrnement enroulé en spirale que l’on trouve notamment sur les chapiteaux ioniques, les consoles, les ailerons, etc. géométriques et de tablesPetite surface plane décorative, carrée ou rectangulaire. En menuiserie, on utilisera plus volontiers le terme panneau. sculptées de roses. Aux deux premiers niveaux, oriel de plan trapézoïdal sous toit plat, à allègePartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre. centrale de profil chantournéUn élément est dit chantourné lorsque sa forme alterne courbe et contre-courbe., frappée d’un disque. Dernier étage plus haut et aveugleUn élément est dit aveugle lorsqu’il est dénué d’ouverture. Une baie aveugle est un élément construit sans ouverture, imitant une porte ou une fenêtre.. Pilastres bordés d’un décor de perles. HuisserieMenuiseries qui s’ouvrent et se ferment, c’est-à-dire les portes et les fenêtres. Par extension, le terme désigne également les fenêtres à châssis dormants. remplacée.

Façade latérale droite percée de deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. vers la rue, les autres façades aveugles, excepté l’angle arrière gauche, creusé d’une courette.

À l’intérieur, à l’origine, salle d’exposition à sol en granitoMatériau composé de mortier et de pierres colorées concassées présentant, après polissage, l’aspect d’un granit., intégrant au centre un «dallage lumineux avec partie amovible». Au centre, cour à pavement en granitoMatériau composé de mortier et de pierres colorées concassées présentant, après polissage, l’aspect d’un granit., longée à droite par un escalier et un ascenseur. À l’arrière, grand hall bordé de quais, l’arrière accompagné de deux ascenseurs. Au premier étage, bureaux à l’avant, salle froide en L à l’arrière. Au deuxième, deux logements pour le personnel à l’avant, même salle froide à l’arrière. Au troisième, salle froide occupant l’étage. Dans les années 2000, projets de transformation des étages à usage de logement.

Sources

Archives
ACA/Urb. 17568 (28.07.1924), 24724 (17.06.1932), 29037 (27.04.1937).