Typologie(s)

atelier (artisanat)
salle d'exposition
immeuble à appartements

Intervenant(s)

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Inventaire de l'architecture industrielle (AAM - 1980-1982)
  • Inventaire du patrimoine industriel (La Fonderie - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Anderlecht-Cureghem (Archistory - 2017-2019)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Scientifique
  • Social
  • Technique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2016, 2019

id

Urban : 37270
voir plus

Description

Bâtiment de style éclectique, à usage de salle d’exposition et bureaux au rez-de-chaussée et de logements aux étages, accompagné d’un atelier de marbrerie arrière, 1902.

Restée en fonction jusque dans les années 1980, la marbrerie a été reconvertie en logements dans les années 2000.

Élévation symétrique de trois niveaux et trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade.. Façade en briques rouges, rehaussée de pierre bleue. Fenêtres des étages à meneauÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie., la plupart sous linteauÉlément rectiligne d’un seul tenant, en pierre, bois, béton ou métal, couvrant une baie. et double ou triple arc de déchargeArc noyé dans un mur plein, qui surmonte généralement un linteau ou un autre couvrement et sert à le soulager.. Décor de pointes de diamantBossage comptant plusieurs facettes, comme la pointe d’un diamant..
Latéralement, porte flanquée d’une vitrine, sous linteau métalliquePoutrelle métallique de profil en I, utilisée comme linteau, souvent agrémentée de rosettes en tôle découpée. commun. Porte axiale aménagée au centre des vitrines, en 1905 pour la gauche, ultérieurement pour la droite. Sur les linteauxÉlément rectiligne d’un seul tenant, en pierre, bois, béton ou métal, couvrant une baie. s’accrochent les quatre consolesPièce de pierre, de bois ou de métal partiellement engagée dans un mur et portant un élément en surplomb. La console se distingue du corbeau par ses dimensions plus grandes et par le fait qu’elle s’inscrit grosso modo dans un triangle rectangle. La console désigne également des éléments non porteurs, mais apparentés d’un point de vue formel à une console. métalliques d’un balcon à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion..
Travée axiale plus étroite, en ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. et coiffée d’un pignonPartie supérieure d’un mur-pignon, parallèle aux fermes de charpenterie, correspondant à la hauteur du comble. Il possède des rampants de formes variées : droits, chantournés, etc.. Elle est percée d’une porte cochère sous arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en anse de panierUn élément est dit en anse de panier lorsqu’il est cintré en demi-ovale. à clefClaveau central d’un arc ou d’une plate-bande. Il s’agit d’un élément architectonique. Le terme s'utilise également pour des éléments purement décoratifs qui évoquent une clef à rôle structurel. à amortissement sphérique, ménageant un tympanEspace, décoré ou non, circonscrit par un fronton ou un arc de décharge. orné de l’enseigne en mosaïque de marbre: dans un décor de fleurs, inscriptions «MARBRERIE / fondée en 1868 / G & H – ALLARD FRS». Chasse-roues coniques. Pignon percé d’une fenêtre à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en plein cintreUn élément est dit en plein cintre lorsqu’il est cintré en demi-cercle. à archivolteMouluration disposée sur le front de l’arc. Le corps de moulures qui compose l’archivolte est de faible ampleur, moins complexe que celui de la corniche. à clefClaveau central d’un arc ou d’une plate-bande. Il s’agit d’un élément architectonique. Le terme s'utilise également pour des éléments purement décoratifs qui évoquent une clef à rôle structurel. à sphère et coiffé d’un édicule à motif d’éventail sous amortissementAmortissement. Élément décoratif placé au sommet d’une élévation.Amorti. Sommé d'un amortissement. en obélisqueÉlément en forme de pyramide élancée et tronquée.. Huisserie remplacée, sur le modèle de l’originelle; joursOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. d’imposte à petits-bois.
Les portes privées menaient chacune à un logement aux étages, destiné à chacun des frères Allard.

À l’arrière, marbrerie de plan en L. Contre le mitoyen gauche, corps en briques de deux niveaux et six travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. sous toit en appentisToit à un seul versant., à usage d’atelier intégrant un bureau sur l’angle, à pan coupéPan de mur situé de biais sur l’angle d’un bâtiment.. Sol en cassons de marbre multicolore dans le bureau. Le premier étage, à usage de showroom, permettait l’exposition de 150 cheminées. Contre le mur du fond, s’étendant jadis jusqu’à l’arrière du no 31, corps réservé à la scierie et aux machines; il a été profondément transformé. Contre le mitoyen droit, écurie et remise conçues en 1906 mais supprimées.

Sources

Archives
ACA/Urb. 8982 (18.07.1902), 10361 (20.06.1905), 10920 (26.07.1906).

Ouvrages
CULOT, M. [dir.], Anderlecht 1. Inventaire visuel de l'architecture industrielle à Bruxelles, AAM, Bruxelles, 1980, fiche 57.