Typologie(s)

maison et atelier d’artiste

Intervenant(s)

Jacques OBOZINSKIarchitecte1932

Jean BORINpeintre1932

Styles

Modernisme

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Inventaire d'urgence du patrimoine architectural de l'agglomération bruxelloise (Sint-Lukasarchief 1979)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Woluwe-Saint-Pierre (DMS-DML - 2002-2009, 2014)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2005

id

Urban : 17562
voir plus

Description

Maison moderniste avec atelier d'artiste, sur les plans de l'architecte Jacques Obozinski en 1932 pour l'artiste peintre et dessinateur Jean Borin (1907-1997) dont la création s'inspire du symbolisme et du surréalisme.

La maison compte trois niveaux, le dernier en retrait, sous toit plat, et deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. inégales. Façade enduite et peinte en blanc. SoubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. en briques. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. rectangulaires. Travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. de gauche en éperon, avec les premiers niveaux en avancée. Au deuxième niveau, porte-fenêtre à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. tubulaire. Porte d'entrée en retrait, flanquée de murs en briques de verre. Au niveaux médians de la travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. d'entrée, haute et étroite baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement., scandée de deux traversesÉlément horizontal divisant une baie ou pièce horizontale d'une menuiserie.. Fenêtres carrées au troisième niveau. Dernier niveau en retrait, derrière une terrasse. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. remplacés inspirés du modèle initial à petits-bois.

Rue Nestor Plissart 92, élévation façade arrière, ACWSP/Urb. 269 (1932).

Façade arrière caractérisée par une grande baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. éclairant l'atelier au niveau supérieur.

Plans intérieurs ingénieux, autour d'un grand escalier central, éclairé zénithalement. Ajout d'un ascenseur par le même architecte en 1965.

Sources

Archives
ACWSP/Urb. 269 (1932), 69 (1965).
AAM, fonds Jacques Obozinski.

Périodiques
«Une habitation citadine de l'architecte Jacques Obozinsky», Bâtir, 46, 1936, p. 853.