Typologie(s)

maison d’habitation

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Bruxelles Extension Sud (Apeb - 2005-2008)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2005-2006

id

Urban : 16234
voir plus

Description

Deux maisons différenciées, de style éclectique polychrome, par l'architecte Émile Janlet pour des commanditaires différents, respectivement en 1901 et 1900. Jardinets remaniés et grilles d'origine perdues.

Au no 48, élévation de cinq niveaux, de taille inégale, plus un dernier niveau en retrait ajouté récemment sur la toiture. Cette dernière était initialement plate. Façade en briques, rehaussée de pierre bleue. R.d.ch. en pierre bleue à bossages, traversé par une poutrelle métallique formant le linteauÉlément rectiligne d’un seul tenant, en pierre, bois, béton ou métal, couvrant une baie. de la large porte ajourée et de la fenêtre à meneauÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie.. Étages médians percés dans l'axe de tripletsGroupement de trois baies. Les deux latérales, identiques, sont différentes de la baie centrale, d’ordinaire plus vaste., celui du 2e devancé d'un balconnet à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion. et surmonté d'un arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. à tympanEspace, décoré ou non, circonscrit par un fronton ou un arc de décharge. historiéDécoré de scènes à personnages ou animaux.. Dernier niveau de faible hauteur ; fenêtre à triple meneauÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie.. PilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. flanquant les étages, amortis par deux désÉléments de pierre de section sensiblement carrée ou rectangulaire, disposés généralement aux angles d’un balcon. en toiture réunis par une grille.

Au no 50, élévation de trois niveaux plus un demi-niveau de combleEspace intérieur de la toiture., et de deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. inégales. Façade en briques rouges, scandée de bandeauxÉlément horizontal, soit en saillie et de section rectangulaire, soit dans le plan de la façade. de briques jaunes et rehaussée de pierre bleue. Façade modifiée par le percement d'un garage en sous-sol (1949), l'adjonction d'une logette à la place du balcon couvert du 1er étage (1923) et le remplacement des toitures en pavillonLe toit en pavillon est un toit à quatre versants droits couvrant un corps de bâtiment de plan sensiblement carré. La lucarne en pavillon est une lucarne dont le toit est en pavillon. des lucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres.. R.d.ch. surélevé envahi d'une glycine masquant un balcon couvert à colonnettes en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion.. Porte sous large baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. d'imposteUn élément dit en imposte se situe à hauteur du sommet des piédroits. Imposte de menuiserie ou jour d’imposte. Ouverture dans la partie supérieure du dormant d’une menuiserie.. Fenêtres sous linteau métalliquePoutrelle métallique de profil en I, utilisée comme linteau, souvent agrémentée de rosettes en tôle découpée., certaines surmontées d'arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné.. MenuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. conservée.

Sources

Archives
AVB/TP 48 : 23404 (1901) ; 50 : 23405 (1900), 29915 (1923), 60438 (1949).

Ouvrages
DECLERCQ, P., DE WIT, A., VAN LOOCK, J., Émile Janlet (1839-1918). Monografie over een negentiende-eeuwse architekt, verhandeling tot het verkrijgen van de graad van architekt, Sint-Lukas, Brussel, 1984, p.128.

Arbres remarquables à proximité