Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

Edmond SERNEELSarchitecte1912

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Etterbeek (DMS-DML - 1994-1997)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

1993-1995

id

Urban : 14110
voir plus

Description

Maison de style éclectique érigée suivant une demande de permis de bâtir de 1912 par l'arch. Edmond SERNEELS.

Sous bâtièreToit à deux versants. de tuiles éclairée par deux lucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. à croupeUne croupe est un versant de toit qui réunit les deux pans principaux d’un toit à leur extrémité. Contrairement à la croupette, la croupe descend aussi bas que les pans principaux. dont une pendante à dr. De trois niveaux sur cave hauteSous-sol à demi enterré, surélevant le rez-de-chaussée. et deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade.. SoubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. en pierre bleue à refendsLe refend est un canal dans un parement, accusant ou simulant le tracé de joints d'un appareil à bossages. éclairé par une large baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. grillée. Façade en briques rouges, traversée de bandeauxÉlément horizontal, soit en saillie et de section rectangulaire, soit dans le plan de la façade. de pierre blanche, e. a. à hauteur des linteauxÉlément rectiligne d’un seul tenant, en pierre, bois, béton ou métal, couvrant une baie., traversesÉlément horizontal divisant une baie ou pièce horizontale d'une menuiserie. et appuisAppui de fenêtre. Élément d’ordinaire en pierre, limitant une baie vers le bas.. À dr., porte à encadrement de pierre chanfreiné, à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. bombé, surmontée d'un petit auventPetit toit couvrant un espace devant une porte ou une vitrine. de bois en bâtièreToit à deux versants. et d'une baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. surbaissée à deux joursOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. séparés par un trumeauPan de mur compris entre deux travées ou entre deux baies d'un même niveau. de briques. Cage d'escalierEspace à l'intérieur duquel se développe un escalier. éclairée par deux baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. à traverseÉlément horizontal divisant une baie ou pièce horizontale d'une menuiserie. surmontées successivement d'arcsStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. surbaissés et en plein cintreUn élément est dit en plein cintre lorsqu’il est cintré en demi-cercle.. Travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. de g. animée d'une logette de bois sous toiture d'ardoises surmontée d'une baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. à meneauxÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie. et traversesÉlément horizontal divisant une baie ou pièce horizontale d'une menuiserie., inscrite en creux dans un arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. cintré. Losanges sous plomb au ler étage.

Sources

Archives

ACEtt./TP 1499 (1912).