Anciennement dénommée avenue des Papyrus, cette voie est rebaptisée du toponyme ancien Montagne au Chaudron par décision du Collège du 25.03.1976. La voirie se développe en pente douce depuis l'avenue Jan Olieslagers, parallèlement à la rue Konkel.

Son bâti est essentiellement composé de deux immeubles à appartements élevés, côté impair, en 1977 et, côté pair, en 1988, ainsi que de quelques maisons bifamiliales construites dans les années 1990 dans un cadre verdoyant.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire