Typologie(s)

maison d’habitation

Intervenant(s)

Victor VAN HAELENarchitecte1922

Georges ROSENBERGarchitecte1922

Jules DE WAELEentrepreneur1922

Styles

Éclectisme
Beaux-Arts

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Woluwe-Saint-Pierre (DMS-DML - 2002-2009, 2014)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2005

id

Urban : 17596
voir plus

Description

Deux maisons de style éclectique teinté de Beaux-ArtsStyle Beaux-Arts (de 1905 à 1930 environ). Courant architectural puisant son inspiration dans les grands styles français du XVIIIe siècle. Riche et ornementé, il se caractérise souvent par des élévations en (simili-)pierre blanche et/ou brique orangée ainsi que par l’usage du fer forgé pour les garde-corps et la porte., édifiées en miroir et sur des plans différant sensiblement de la construction finale, dressés par les architectes Victor Van Haelen et Georges Rosenberg, pour l'entrepreneur Jules De Waele, 1922 (voir rue Saint-Hubert, et plus particulièrement les nos 3, 5 et 7).

Façades en pierre blanche, rehaussées de pierre bleue. Travée principaleTravée la plus large de l’élévation, marquée par un ressaut et une décoration plus abondante. Les façades de composition asymétrique comportent d'ordinaire une travée principale. percée d'une fenêtre de cave cintrée et grillagée, à extradosFace supérieure d’un arc (celle noyée dans la maçonnerie). On désigne les formes de l’extrados avec les mêmes termes que celles des arcs (ex: arc en plein cintre à extrados brisé). L’extrados en escalier est étagé à la manière d’un escalier. en escalier. Rez-de-chaussée percé d'une fenêtre cintrée reprise dans un encadrement et surlignée d'un cordonCorps de moulure horizontal, à rôle purement décoratif, situé sur une partie quelconque d’une composition.. Étages devancés de balcons cintrés de plan, de taille dégressive ; garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage.. TripletGroupement de trois baies. Les deux latérales, identiques, sont différentes de la baie centrale, d’ordinaire plus vaste. au deuxième niveau. Travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. d'accès percée d'une porte à jourOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension., à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. chantournéUn élément est dit chantourné lorsque sa forme alterne courbe et contre-courbe.. Fenêtres rectangulaires aux étages. Corniche en bois sur modillonsÉléments décoratifs de forme quelconque, répétés sous une corniche. groupés par trois, Triglyphes aux extrémités. LucarneOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. en bois axiale, à division quadripartite.

Sources

Archives
ACWSP/Urb. 317 (1922).