Typologie(s)

maison d’habitation

Intervenant(s)

M. JACOBSentrepreneur, architecte1937

Styles

Modernisme

Recherches et rédaction

2003

id

Urban : 17362
voir plus

Description

Maison moderniste d'esprit Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., de trois niveaux et deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. inégales, signée sur le soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. « M. JACOBS. / - ENT(reprise). GEN(érale). / – AUD(erghe)M. », 1937.

Façade en briques claires, appareillées à joints horizontaux accentuésAppareil de briques à joints horizontaux accentués. Appareil de briques de parement typique des années 1930, dont les joints horizontaux sont larges et en creux, tandis que les joints verticaux sont minces et pleins. ; sur les parties en saillie, les joints verticaux sont alignés. Au sous-sol, entrée de garage précédée d'une rampe d'accès. Porte piétonne à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en plein cintreUn élément est dit en plein cintre lorsqu’il est cintré en demi-cercle. et ébrasement de briques profilé en triple quart-de-rondMoulure pleine de profil en quart de cercle. Le quart-de-rond est une variété de tore., accessible par un escalier flanqué de murets. Aux deux premiers niveaux, oriel de plan asymétrique, à angle droit à droite, en quart de cylindre à gauche. Il est paré de pierre bleue au premier niveau et se prolonge, au deuxième, au-dessus de l'entrée, formant logette de moindre saillie, à angle galbé. Dernier niveau percé d'une vaste porte-fenêtre devancée d'une terrasse assiseRang d’éléments de même hauteur posés de niveau dans une maçonnerie. L’assise désigne également la plate-forme d’un balcon ou d'une logette, portée d’ordinaire par des consoles et sur laquelle repose le garde-corps. sur les éléments en surplombSaillie portant une partie haute en avant d’une partie basse. du niveau inférieur. Son parapetUn parapet en maçonnerie est un muret servant de garde-corps. en maçonnerie est sommé d'un garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en tubes d'acier. Corniche de bois suivant le profil des éléments en saillie de l'étage. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. remplacés.

Sources

Archives
ACWP/Urb. 243 (1937).

Arbres remarquables à proximité