Typologie(s)

maison d’habitation

Intervenant(s)

Léonard HOMEZarchitecte1938

Styles

Modernisme

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Woluwe-Saint-Pierre (DMS-DML - 2002-2009, 2014)

Recherches et rédaction

2003

id

Urban : 17375
voir plus

Description

Maison moderniste, de trois niveaux sous toit plat, signée sur le muret de clôture « L(éonard). HOMEZ / ARCH 1938 ».

Façade parée de dalles de pierre blanche au rez-de-chaussée et enduite d'un crépiLe crépi est un enduit non lissé de plâtre ou de mortier. Il est rugueux, ce qui le distingue des autres enduits. chromolithe aux étages. SoubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. percé d'une large entrée de garage précédée d'une rampe d'accès. Porche d'entrée dans-œuvre et surélevé, devancé d'un escalier bordé d'un muret de pierre blanche à rampe en tubes d'acier. Son mur latéral gauche est orné d'un bas-relief figurant une famille, le droit est percé d'un oculusJour de forme circulaire, ovale ou polygonale. grillagé. Porte ajourée décorée d'une ferronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux. géométrique constituée de bandes diagonales de tôle. Elle est flanquée d'une fenêtre de même taille, divisée par des croiséesBaie à croisée. Baie divisée par des meneau(x) et traverse(s) se croisant à angle droit. en douze joursOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. carrés grillagés.

Étages éclairés chacun d'un long bandeauÉlément horizontal, soit en saillie et de section rectangulaire, soit dans le plan de la façade. de fenêtre. Au premier, barre d'appuiPetit garde-corps de faible hauteur et non saillant, compris dans l’embrasure d’une fenêtre. en tubes d'acier enserrant des treillis. Au deuxième, bac à fleur en saillie soulignant la baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement.. Façade coiffée d'un couvre-murCouverture, souvent en pierre ou en céramique, disposée au sommet d’un mur pour le protéger de l’eau de pluie. Les pignons et les murs de clôture sont d’ordinaire pourvus d’un couvre-mur. en pierre. À l'exception de la porte piétonne, huisserieMenuiseries qui s’ouvrent et se ferment, c’est-à-dire les portes et les fenêtres. Par extension, le terme désigne également les fenêtres à châssis dormants. remplacée, constituée anciennement d'une porte de garage à hublots et de châssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. de fenêtre à volets roulants.

À l'intérieur, remarquable cage d'escalierEspace à l'intérieur duquel se développe un escalier. à rampe de métal. Dans le hall, plafond à gorges lumineuses.

Sources

Archives
ACWSP/Urb. 257 (1937).

Arbres remarquables à proximité