La rue de la Constitution relie la rue de la Poste à la chaussée de Haecht, croisant sur son parcours la rue Royale Sainte-Marie.

Large de dix mètres, l'artère est percée suivant un plan de 1849, à la demande et sur les terrains des familles Evenepoel, De Genst et Lubin-Van Malder. La rue est pavée en 1862-1863. Elle ne sera coupée par la rue Royale Sainte-Marie qu'en 1864.

La dénomination de la rue renvoie à la Constitution belge, promulguée le 07.02.1831.

Résidentielle, elle est essentiellement bâtie de maisons de style néoclassique, érigées pour la plupart dans les années 1860 et la première moitié des années 1870. Pointons une enfilade particulièrement cohérente, allant du no6 au no16 (voir ces numéros). La majorité a toutefois été remaniée au cours du temps. Notons, au début de la rue, une habitation de 1862 de style éclectique, avec atelier d'artiste (voir no7). Dès 1864 est par ailleurs élevé, à l'angle de la toute nouvelle rue Royale Sainte-Marie, le Marché Sainte-Marie, l'un des plus anciens de l'agglomération bruxelloise. Détruit par un incendie en 1898, il laissera la place à un nouveau marché couvert en pierre, fer et verre, devenu les Halles de Schaerbeek (voir no18).
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
ACS/TP 55.
ACS/Bulletin communal de Schaerbeek, 04.09.1849.
ACS/Bulletin communal de Schaerbeek, Rapport sur la situation et l'administration des affaires de la commune pendant l'exercice 1862-1863, p. 330.

Ouvrages
DEKOSTER, J.-A., Les rues de Schaerbeek, Bruxelles, 1981, p. 26.

Cartes / plans
POPP, P. C., Atlas du Royaume de Belgique, plan parcellaire de la commune de Schaerbeek, vers 1858.
BESME, V., Plan parcellaire des environs de Bruxelles, Saint-Josse-ten-Noode et Schaerbeek, 1867.
Plan de la commune de Schaerbeek 1876, Institut géographique national.