Typologie(s)

hôtel particulier
atelier (artisanat)

Intervenant(s)

Adolphe PIRENNEarchitecte1911

Styles

Éclectisme
Néo-Renaissance flamande

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Schaerbeek (Apeb - 2010-2015)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2010-2012

id

Urban : 20963
voir plus

Description

Hôtel de maître de style éclectique teinté de Renaissance flamande, signé sur un bandeauÉlément horizontal, soit en saillie et de section rectangulaire, soit dans le plan de la façade. «AD. PIRENNE. / ARCH.», 1911. Il obtint la médaille d'argent au concours de façades de 1911-1912, organisé par la Commune. Conçu pour les entrepreneurs Devroye, il possédait à l'arrière de la parcelle des ateliers de ferronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux. et de menuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC., ainsi qu'une écurie, des bâtiments acquis en 1959 par l'Institut de la Vierge Fidèle et transformés en locaux scolaires (voir no13a-14-15 place de Jamblinne de Meux).

Façade asymétrique et irrégulière dans ses ouvertures, en briques de Zandvoorde et pierre blanche d'Euville, comptant deux niveaux. Rez-de-chaussée percé d'une porte cochère menant aux ateliers, d'une petite fenêtre, d'une porte piétonne et d'une grande fenêtre; baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. pour la plupart à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné.. Étage percé de baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. rectangulaires, à traverseÉlément horizontal divisant une baie ou pièce horizontale d'une menuiserie. et/ou meneauxÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie.; logette de plan trapézoïdal sur cul-de-lampe et sous toit à pans, sommée d'un pignonPartie supérieure d’un mur-pignon, parallèle aux fermes de charpenterie, correspondant à la hauteur du comble. Il possède des rampants de formes variées : droits, chantournés, etc. à fenêtre à meneauÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie.. À gauche, petite lucarneOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. à deux joursOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. sous toit à croupeUne croupe est un versant de toit qui réunit les deux pans principaux d’un toit à leur extrémité. Contrairement à la croupette, la croupe descend aussi bas que les pans principaux.. Remarquables grilles en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion. et fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage.. HuisserieMenuiseries qui s’ouvrent et se ferment, c’est-à-dire les portes et les fenêtres. Par extension, le terme désigne également les fenêtres à châssis dormants. en chêne conservée; châssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. à petits-bois.

Sources

Archives
ACS/Urb. 253-47-49.
ACS/Bulletin communal de Schaerbeek, 1912, pp. 542-543.

Périodiques
«Le concours de façades de Schaerbeek», L'Émulation, 8, 1912, pp. 57-58.
L'Émulation, 1912, pl. XLVI.