Typologie(s)

maison ou immeuble de rapport

Intervenant(s)

Pierre CAMBIERarchitecte1926

Jean DES TOUCHESarchitecte1926

Styles

Éclectisme
Art Déco

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Schaerbeek (Apeb - 2010-2015)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2010-2012

id

Urban : 20557
voir plus

Description

Maison de rapport de style éclectique tardif teinté d'Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., architectes Pierre Cambier et Jean des Touches pour Pierre Cambier, 1926. Ils conçoivent la même année un atelier d'ébénisterie en fond de parcelle.

Élévation de quatre niveaux en briques jaunes, pierre blanche et simili-pierreEnduit dont la couleur et la texture imitent la pierre de manière très convaincante, avec généralement des joints factices remplis de mortier gris. blanche. Rez-de chaussée percé d'une porte cochère et d'une porte piétonne; celle-ci, métallique et sous traverseÉlément horizontal divisant une baie ou pièce horizontale d'une menuiserie. formant auventPetit toit couvrant un espace devant une porte ou une vitrine., est jumelée à deux fenêtres oblongues. Étages flanqués de pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. colossaux à amortissementAmortissement. Élément décoratif placé au sommet d’une élévation.Amorti. Sommé d'un amortissement. géométrique. Oriel de plan trapézoïdal servant d'assiseRang d’éléments de même hauteur posés de niveau dans une maçonnerie. L’assise désigne également la plate-forme d’un balcon ou d'une logette, portée d’ordinaire par des consoles et sur laquelle repose le garde-corps. à une terrasse à désÉléments de pierre de section sensiblement carrée ou rectangulaire, disposés généralement aux angles d’un balcon. et grilles en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage. qui devance la baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. centrale d'un tripletGroupement de trois baies. Les deux latérales, identiques, sont différentes de la baie centrale, d’ordinaire plus vaste.. Celle-ci est coiffée d'un entablementCouronnement horizontal qui se compose d’une architrave, d’une frise puis d’une corniche. Les façades sont d’ordinaire coiffées d’un entablement. On peut également trouver un petit entablement au-dessus d’une baie ou d’une lucarne. hypertrophié passant la corniche, orné d'un relief figurant équerres et T sur fond de fleurs. Petits décors en relief de fleurs et de fruits. Porte de garage modifiée, châssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. remplacés; grilles, boîtes aux lettres et porte du dispositif d'entrée d'origine.

Sources

Archives
ACS/Urb. 197-52.

Arbres remarquables à proximité