Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

J.-J. VAN DEN ENGarchitecte1929-1930

Styles

Art Déco

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Schaerbeek (Apeb - 2010-2015)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique

Recherches et rédaction

2012-2013

id

Urban : 22203
voir plus

Description

Maison bourgeoise à trois façades, d'inspiration Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., architecte J.-J. Van Den Eng, 1929. Signature et millésime au rez-de-chaussée «J VAN DEN ENG / ACH. 1930».

Elle débute enfilade particulièrement cohérente de maisons de même style se clôturant au no38.

Façade en briques rouges ponctuées de briques brunes et rehaussées d'éléments enduits. SoubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. en moellonsPierres grossièrement équarries mises en œuvre dans une maçonnerie. de grèsTerre cuite de texture serrée, légèrement vitrifiée, glaçurée ou non. Le grès désigne également une famille de pierres composées de silice.. ÉlévationDessin à l'échelle d'une des faces verticales d’un édifice. Par extension, façade d'un bâtiment ou ensemble de ses façades. de deux niveaux sous toiture mansardée, comptant une travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. vers l'avenue et deux en façade latérale, reliées par un avant-corps d'angle de plan polygonal. En façade latérale, à la première travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., porche d'entrée hors-œuvre sous toit mansardé; entrée à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en plein cintreUn élément est dit en plein cintre lorsqu’il est cintré en demi-cercle. et encadrement en ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général.; à l'étage, trois fenêtres grillées, l'axiale de moindre hauteur. Seconde travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. en avant-corps, percée d'un tripletGroupement de trois baies. Les deux latérales, identiques, sont différentes de la baie centrale, d’ordinaire plus vaste. au rez-de-chaussée et de deux fenêtres jumelles à l'étage. À l'arrière, volume annexe de deux niveaux sous toit plat. En 1951, entrée de garage modifiée et clôture du jardinet remplacée (architecte Michel Vercammen); muret en moellonsPierres grossièrement équarries mises en œuvre dans une maçonnerie. de grèsTerre cuite de texture serrée, légèrement vitrifiée, glaçurée ou non. Le grès désigne également une famille de pierres composées de silice., à grille d'entrée aujourd'hui disparue. Corniche largement débordante conservée. LucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. à corniche. HuisserieMenuiseries qui s’ouvrent et se ferment, c’est-à-dire les portes et les fenêtres. Par extension, le terme désigne également les fenêtres à châssis dormants. conservée; porte à joursOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. grillés.

Sources

Archives
ACS/Urb. 144-32.