Typologie(s)

maison bifamiliale

Intervenant(s)

Jean MICHIELSarchitecte1933

Styles

Modernisme
Art Déco

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Schaerbeek (Apeb - 2010-2015)

Recherches et rédaction

2012-2013

id

Urban : 22204
voir plus

Description

Villa d'angle à deux logements, moderniste d'inspiration Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., architecte Jean Michiels, 1933.

Élévation de deux niveaux sous toit plat, en simili-pierreEnduit dont la couleur et la texture imitent la pierre de manière très convaincante, avec généralement des joints factices remplis de mortier gris. blanche rehaussée de pierre blanche. Façade symétrique comptant trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. inégales de part et d'autre d'un avant-corps d'angle de plan circulaire. Vers ce dernier, travées principalesTravée la plus large de l’élévation, marquée par un ressaut et une décoration plus abondante. Les façades de composition asymétrique comportent d'ordinaire une travée principale., également en avancée. Ces trois avant-corps sont rythmés de pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. formant meneauÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie.. Avant-corps d'angle percé au soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. de tripletsGroupement de trois baies. Les deux latérales, identiques, sont différentes de la baie centrale, d’ordinaire plus vaste. grillés, les deux autres d'une entrée de garage. Vers l'avenue Latinis, première travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. sous brisis. La deuxième étroite et en décalage, percée d'une porte sous épaisse corniche menant au logement de l'étage, de deux étroites fenêtres dans un même encadrement et dotée d'un couronnement géométrique passant l'entablementCouronnement horizontal qui se compose d’une architrave, d’une frise puis d’une corniche. Les façades sont d’ordinaire coiffées d’un entablement. On peut également trouver un petit entablement au-dessus d’une baie ou d’une lucarne.. Vers l'avenue des Jacinthes, deuxième travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. étroite, percée d'une porte menant au logement du rez-de-chaussée. Muret d'attiqueUn élément est dit en attique lorsqu’il est situé au-dessus de l’entablement. souligné à l'origine par une corniche. Portes piétonnes et de garage conservées, les premières vitrées en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage. à dessin géométrique. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. partiellement conservés. Jardinet clos d'un muret de briques courbe.

À l'intérieur, angle occupé par un salon à chaque niveau. Hall central de plan octogonal.

Sources

Archives
ACS/Urb. 127-119.

Arbres remarquables à proximité