Typologie(s)

villa à trois façades

Intervenant(s)

Émile HENRYarchitecte1923

Styles

Éclectisme d'inspiration pittoresque
Beaux-Arts

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Schaerbeek (Apeb - 2010-2015)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Paysager
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2012-2013

id

Urban : 21630
voir plus

Description

Villa à trois façades d'inspirations pittoresque et Beaux-ArtsStyle Beaux-Arts (de 1905 à 1930 environ). Courant architectural puisant son inspiration dans les grands styles français du XVIIIe siècle. Riche et ornementé, il se caractérise souvent par des élévations en (simili-)pierre blanche et/ou brique orangée ainsi que par l’usage du fer forgé pour les garde-corps et la porte., conçue en 1923 par l'architecte Émile Henry pour le maçon-entrepreneur François Liens et un membre de sa famille.

Elle s'inscrit dans une enfilade d'immeubles rendue particulièrement cohérente par la présence de jardinets avant, allant du no38 au no68.

Élévation de deux niveaux, en briques rouges, rehaussée de parties enduites, souvent à faux-jointsEnduit dans lequel sont tracés des sillons pour suggérer un appareil de pierre.. Façade avant de deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade.. À gauche, terrasse à balustradeGarde-corps composé de balustres, c’est-à-dire de petits supports en répétition, généralement profilés et de section circulaire. et fenêtre sur plan trapézoïdal. À droite, avant-corps de même plan sous terrasse également à balustradeGarde-corps composé de balustres, c’est-à-dire de petits supports en répétition, généralement profilés et de section circulaire. et lucarne-pignonLucarne dont le devant triangulaire évoque un pignon. trapézoïdale. Façade-pignon latérale marquée par une travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. d'entrée à double ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. et une imposante gaine de cheminée à contreforts et niche. Porte et corniche conservées, châssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. majoritairement remplacés. Propriété close par une grille d'origine.

Sources

Archives
ACS/Urb. 85-66.