Inauguré en 1932, le sq. A. Steurs épouse par le jeu des pelouses en gradins la pente naturelle de l'anc. pl. des Milices. La création de celle-ci, envisagée dès 1888, avait été approuvée par AR le 30 juin 1890. C'est à partir de 1899 qu'elle porta le nom d'Armand Steurs, bourgmestre de Saint-Josse récemment décédé.

Un AR de 1902 modifia l'alignement de la partie basse de la place afin qu'elle s'inscrive dans le prolongement de l'av. des Arquebusiers (l'act. av. Jottrand) et de la future av. Deschanel à Schaerbeek. Le conseil communal proposa dès 1904 de transformer la place en square. Sa réalisation, sur des plans de l'arch. Eugène DHUICQUE (1877-1955), ne fut toutefois décidée qu'en 1930. Elle coïncida avec l'établissement d'une voûte au-dessus de la tranchée du chemin de fer, jusqu'à cette époque à ciel ouvert.

DHUICQUE conçut son projet (1930-1931) en fonction de quatre éléments devant intervenir dans la décoration du square : «l'arbre du Centenaire», «une fontaine rappelant l'adduction des eaux dans la commune», «le mémorial Armand Steurs» et «le groupe des Carriers de Guillaume CHARLIER». L'hétérogénéité de ces éléments explique le tracé asymétrique des aménagements.
Dans la partie supérieure du square, le mémorial Armand Steurs en pierre bleue porte l'inscription «AU PROMOTEUR/ DE LA PREMIÈRE / INTERCOMMUNALE / BRUXELLOISE / ARMAND STEURS / 1885 BOURGMESTRE 1898 / DE Saint-Josse-ten-Noode».
Au centre d'un exèdre de pierre bleue, l'arbre du Centenaire est planté dans l'angle le plus élevé de la partie basse du square. Celle-ci affecte la forme d'un triangle droit aux angles arrondis. L'exèdre porte sur son entablement l'inscription «Saint-Josse-ten-Noode DEFEND SON AUTONOMIE MAIS PARTICIPE AUX ENTENTES INTERCOMMUNALES». Il est précédé d'une fontaine, également en pierre bleue, qui crache l'eau par trois masques de bouquetin dans une vasque en demi-cercle se déversant dans un bassin oblong. Au sommet de la fontaine : La Source, statue en bronze doré (1901) de Julien DILLENS (1849-1904).
Aux extrémités de la terrasse précédant cet ensemble, deux autres fontaines en pierre bleue et bronze. Leurs formes stylisées évoquent l'Orient. Comme tous les autres éléments architecturaux du square, elles portent la marque de l'Art Déco. Dans l'axe de l'exèdre, environ deux mètres au-dessous du niveau de celui-ci, un bassin circulaire avec jet d'eau. Dans l'angle inférieur du square, à l'extrémité d'une longue pelouse, le monument Les Carriers (granit, 1907) de Guillaume CHARLIER (1854-1925).
Des grilles de protection ont été posées lors de la restauration du square par le Bureau Pechère et Partners en 1986-1988. Le site a été classé le 17 juin 1993 par ordonnance de la Région de Bruxelles-Capitale.

Le sq. A. Steurs est bordé d'un ensemble de maisons de style éclectique et d'immeubles à appartements construits entre 1927 et 1969.
Le côté situé dans le prolongement de la r. des Moissons a été le 1er bâti. Le no 1, profondément remanié en 1962, date de 1888, alors que la place n'était pas encore établie. L'ensemble des maisons, à l'exception de celles construites aux angles du bd des Quatre-Journées et de l'av. Jottrand, étaient en brique rouge (la façade du no 4 a été transformée en 1967).
Bâti entre 1902 et 1904, le côté inférieur du square constitue un ensemble homogène (nos 8 à 19).
La partie haute est occupée par des immeubles à appartements. Les nos 22 Beau-Site (1950) et 24 Belvédère (1949) sont de l'arch. J. BYTROP. Les nos 25c à 28 de style éclectique (1897, 1899) ont été démolis pour faire place à un immeuble en 1969.

Classement du site 17.06.1993.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
ACSJ/Urb./TP 3551 (1888), 14359 (1949), 14414 (1950), 15723 (1962), 16172 (1969).
CC 22.12.1890, 16.10.1899, 28.08.1931.

Ouvrages
DELABAYE, M., Le square Armand Steurs, un site classé en la vallée du Maelbeek, Journée du Patrimoine, Bruxelles, 1993.
HANOSSET, Y., Le square Armand Steurs à Saint-Josse-ten-Noode, Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale, Direction des Monuments et Sites, Bruxelles, 1995 (Bruxelles, ville d'Art et d'Histoire 14)