Tracée à la fin du régime hollandais, la r. Brialmont fut d'abord appelée r. du Midi.
Partant de la r. Royale, elle formait alors une seule et même rue courbe avec l'act. r. du Pôle. En 1851, son tracé fut modifié pour rejoindre la r. du Méridien. Rebaptisée à cette occasion r. de l'Équateur, elle ne reçut le nom de l'ingénieur militaire Brialmont qu'en 1903. Une plaque apposée au no 7 de la rue commémore le souvenir de ce dernier.

Le côté pair a été démoli jusqu'à la r. du Pôle en 1968: immeuble de la Prévoyance sociale (voir r. Royale nos 151-153).

Au coin de la r. Royale, côté impair, s'élevait autrefois l'hôtel particulier de l'arch. T.-F. SUYS, dont Schayes, dans son Histoire de l'architecture en Belgique (Bruxelles, 1849, IV, appendice), évoque l'intérieur remarquable. Démoli en 1891, cet édifice fut remplacé par un immeuble néo-Renaissance dû à l'arch. H. RIECK, lui-même détruit en 1968.
Les autres maisons, datant sans doute des années 1860, ont presque toutes été reconstruites ou remaniées entre 1920 et 1931.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives

ACSJ/Urb./TP 4051 (1891).