Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

INCONNU - ONBEKEND1865-1876

Styles

Néoclassicisme

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)
  • Inventaire d'urgence du patrimoine architectural de l'agglomération bruxelloise (Sint-Lukasarchief 1979)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Schaerbeek (Apeb - 2010-2015)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2016-2017

id

Urban : 24181
voir plus

Description

Trois maisons bourgeoises similaires, de style néoclassique et de composition symétriqueDans l'inventaire, une façade est dite de composition symétrique lorsqu’elle compte trois travées égales. À Bruxelles, ce type de façade s’élève souvent sur trois niveaux de hauteur dégressive. La travée axiale est d’ordinaire mise en évidence par un ressaut, par un ou plusieurs balcons et par un décor plus élaboré., vraisemblablement conçues en ensemble, entre 1865 et 1876.

Elles s’inscrivent au sein d’une enfilade particulièrement cohérente d’immeubles de même style, allant du no 8 au no 20.

Rez-de-chaussée et travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. axiale à refendsLe refend est un canal dans un parement, accusant ou simulant le tracé de joints d'un appareil à bossages.. Balcons à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion.. Abondant décor stuqué : cartouchesDécor composé d’une table plane ou bombée, aux contours généralement sinueux, bordée d’un décor sculpté et/ou d’une mouluration, et sur laquelle prend parfois place un blason ou une inscription. Le médaillon est un cartouche rond ou ovale., guirlandes, rinceauxOrnements végétaux disposés en enroulements., feuilles de laurier, têtes de lion, etc. Portes ouvragées d’origine. Corniches des nos 14 et 16 conservées, celle du no 12 partiellement. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. remplacés.

Au no 12, fenêtres du rez-de-chaussée abaissées en 1901. AllègesPartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre. du premier étage à balustresPetits supports en répétition, généralement profilés et de section circulaire, constituant une balustrade..

Au no 16, façade aujourd’hui dérochée. Toiture mansardée en 1909. LucarneOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. de menuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. à frontonCouronnement de forme triangulaire ou courbe, à tympan et cadre mouluré formé de corniches. cintré.

Sources

Archives
ACS/Urb. 12 : 68-10 (1901) ; 16 : 68-14 (1909).

Arbres remarquables à proximité