Typologie(s)

rez-de-chaussée commercial
maison ou immeuble de rapport

Intervenant(s)

Alfred LECLOUXarchitecte1896

INCONNU - ONBEKEND1820-1830

Styles

Néoclassicisme

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Saint-Josse-ten-Noode (DMS-DML - 1994-1997)

Recherches et rédaction

1993-1995

id

Urban : 10361
voir plus

Description

Maison d'esprit néoclassique bâtie dès avant 1830 ; modifiée et exhaussée d'un étage en 1896 par l'arch. Alfred LECLOUX.

Trois niveaux de hauteur décroissante plus un niveau d'entablementLe niveau d’entablement concerne un entablement à frise ajourée de fenêtres et constituant ainsi un demi-niveau. séparés par des bandeauxÉlément horizontal, soit en saillie et de section rectangulaire, soit dans le plan de la façade. discontinus et dix travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. : trois r. Verte, cinq r. Saint-François, dont deux aveuglesUn élément est dit aveugle lorsqu’il est dénué d’ouverture. Une baie aveugle est un élément construit sans ouverture, imitant une porte ou une fenêtre., et deux r. Botanique. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. rect. à tous les étages. Façade enduite et peinte rehaussée d'éléments de pierre bleue : bandeauxÉlément horizontal, soit en saillie et de section rectangulaire, soit dans le plan de la façade., linteauxÉlément rectiligne d’un seul tenant, en pierre, bois, béton ou métal, couvrant une baie. et appuisAppui de fenêtre. Élément d’ordinaire en pierre, limitant une baie vers le bas. saillants des fenêtres, encadrement de la porte r. Saint-François et des vitrines, balcon à balustresPetits supports en répétition, généralement profilés et de section circulaire, constituant une balustrade. carrés, socleMassif surélevant un support ou une statue.. Deux vitrines commerciales r. Verte et une r. Saint-François. Corniche à mutulesModillons de l’ordre dorique. Éléments décoratifs en forme de dé assez plat, répétés sous une corniche.. Toiture à croupeUne croupe est un versant de toit qui réunit les deux pans principaux d’un toit à leur extrémité. Contrairement à la croupette, la croupe descend aussi bas que les pans principaux.

Sources

Archives
ACSJ/Urb./TP 5119 (1896).

Arbres remarquables à proximité