Typologie(s)

usine

Intervenant(s)

A. CARRONarchitecte1946-1951

Styles

Modernisme

Recherches et rédaction

1997-2004

id

Urban : 5772
voir plus

Description

Complexe industriel de style moderniste, arch. A. Carron, 1946-1951. Il s'agit d'une extension de la manufacture de confection de F. Moraine (voir r. de la Victoire 24-28), édifiée en remplacement de deux maisons néoclassiques de l'arch. Édouard Parys, de resp. 1878 et 1886 (selon De Keyser, G., 1996). Bâtiment principal relié au bâtiment arrière par une galerie et accessible via l'entrée cochère (porte remplacée).

Bâtiment principal de cinq niveaux et quatre travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., inscrites dans un encadrement et entre des trumeauxPan de mur compris entre deux travées ou entre deux baies d'un même niveau. moulurés. Façade cimentée. Haut entablementCouronnement horizontal qui se compose d’une architrave, d’une frise puis d’une corniche. Les façades sont d’ordinaire coiffées d’un entablement. On peut également trouver un petit entablement au-dessus d’une baie ou d’une lucarne. à corniche moulurée en gorge, mur d'attiqueUn élément est dit en attique lorsqu’il est situé au-dessus de l’entablement.. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. métalliques d'origine.

Intérieur ayant conservé son ascenseur d'origine et son bel escalier en granitoMatériau composé de mortier et de pierres colorées concassées présentant, après polissage, l’aspect d’un granit.. Loge de concierge conservée au 1er étage. Ateliers act. transformés en bureaux. Garage et magasin dans le bâtiment arrière.

Sources

Archives
ACSG/Urb. 4823 (1878), 1278 (1886), 58 (1946), 106 (1950), 36 (1951).

Arbres remarquables à proximité