La r. de Lausanne est tracée selon un plan d'alignement ratifié par l'AR du 05.10.1862. Cette rue prolongeait autrefois la r. de Suisse. Elle relie le square Baron Armand Bouvier à la place Loix, en croisant en son milieu la r. de Bordeaux.

Le bâti, édifié essentiellement entre 1875 et 1900, est resté homogène malgré la présence de constructions plus récentes, comme le long immeuble à appartements en briques, édifié en 1977 aux nos 5-7, à l'emplacement de dix maisons des années 1870 et 1880. Malgré ses dimensions, cet immeuble respecte les gabarits anciens par sa division en différents corps de hauteur différente. Les maisons de la rue relèvent du style néoclassique pour les maisons les plus anciennes, du style éclectique à façade polychrome pour les plus récentes. La rue est raccourcie côté impair par la création du square Baron Armand Bouvier dans les années 1950. À l'emplacement de ce square s'élevait la maison du baron Bouvier, au no 60, implantée sur une vaste propriété, pourvue d'un pavillon de jardin de style Beaux-Arts devancé d'une colonnade, conçu en 1911 par l'arch. Adrien Blomme.

Nos ne figurant pas en notice
 : : maison néoclassique, 1874 ; 5-7 : long immeuble à appartements en briques, entreprise de construction Amelinckx, arch. Georges Fraiture, Jean Lejeune et Marc Poels, 1977 ; : maison néoclassique, 1877, recouverte de briquettes en 1956 ; 12 : maison néoclassique, arch. Hubert De Kock, 1896, couverte de briquettes ; 24 : maison néoclassique, 1879, recouverte de briquettes en 1961 ; 26 : maison néoclassique, 1878, ré-enduite ; 28 : maison néoclassique, 1876, construite en ensemble avec la maison d'angle voisine, les nos 31-31a et 33 r. de Bordeaux ; 34 : maison néoclassique, entrepreneur Félix Bistiaux, 1889, façade transformée en style Beaux-Arts (1925, 1935) ; 36 : maison néoclassique, 1877, ré-enduite ; 38 : maison néoclassique, 1876, recouverte de briquettes en 1955 ; 39 : maison néoclassique, 1877, recouverte de briquettes et exhaussée d'un étage ; 41 : maison néoclassique, 1886 ; 45 : maison néoclassique, 1896, dérochée ; 59 : maison néoclassique, 1901, recouverte de briquettes ; 61 : maison éclectique, 1904, profondément transformée en 1964 par l'arch. R. Vandendaele.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
ACSG/Urb. : 2108 (1874) ; 5-7 : 39 (1977) ; : 4521 (1877), 46 (1956) ; 12 : 394 (1896) ; 24 : 6162 (1879), 58 (1961) ; 26 : 4856 (1878) ; 34 : 2258 (1889), 300 (1925), 235 (1935) ; 36 : 4157 (1877) ; 38 : 3738 (1876), 70 (1955) ; 39 : 4474 (1877) ; 41 : 1284 (1886) ; 59 : 41 (1901) ; 60 : 237 (1911) ; 61 : 137 (1904), 75 (1964).
 
CHDStG.
Collection cartes postales Dexia Banque.
AAM/Fonds Roger Dejeneffe et Fonds Joseph Thomas.