Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

Styles

Néo-Renaissance flamande

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Saint-Josse-ten-Noode (DMS-DML - 1994-1997)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

1993-1995

id

Urban : 10348
voir plus

Description

Maison de style néo-Renaissance flamandeLe style Renaissance flamande (XVIe s.) mêle des éléments inspirés de la Renaissance italienne à l’héritage architectural médiéval local. Le style néo-Renaissance flamande (de 1860 à 1914 environ) cherche à ressusciter cette architecture, à la faveur de l’émergence du nationalisme belge. Il se caractérise par des élévations en briques et pierres et des formes caractéristiques (pignons, tourelles, logettes). sur des plans de 1894.

Façade en brique rehaussée d'éléments de pierre blanche et bleue - bandes et bandeauxÉlément horizontal, soit en saillie et de section rectangulaire, soit dans le plan de la façade., harpesLes harpes sont une superposition d’éléments dont la tête est alternativement courte et longue., claveaux, linteauxÉlément rectiligne d’un seul tenant, en pierre, bois, béton ou métal, couvrant une baie., etc. Trois niveaux sur caves hautesSous-sol à demi enterré, surélevant le rez-de-chaussée. et deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. de largeur inégale. La travée principaleTravée la plus large de l’élévation, marquée par un ressaut et une décoration plus abondante. Les façades de composition asymétrique comportent d'ordinaire une travée principale. est surmontée d'une lucarne-pignonLucarne dont le devant triangulaire évoque un pignon. portant dans un cartoucheDécor composé d’une table plane ou bombée, aux contours généralement sinueux, bordée d’un décor sculpté et/ou d’une mouluration, et sur laquelle prend parfois place un blason ou une inscription. Le médaillon est un cartouche rond ou ovale. l'inscription « ANNO 1895 ». Elle est accostée, à partir du 1er étage, de pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. continus rehaussés d'une colonnette. Le r.d.ch., séparé des étages par une corniche en pierre, compte deux fenêtres à la travée principaleTravée la plus large de l’élévation, marquée par un ressaut et une décoration plus abondante. Les façades de composition asymétrique comportent d'ordinaire une travée principale. et une porte cochère avec imposteUn élément dit en imposte se situe à hauteur du sommet des piédroits. Imposte de menuiserie ou jour d’imposte. Ouverture dans la partie supérieure du dormant d’une menuiserie. garnie de vitraux. Les vantauxLe mot vantail désigne le battant d’une porte ou d’une fenêtre. de cette porte sont en chêne, à panneaux et décorés de pointes de diamantBossage comptant plusieurs facettes, comme la pointe d’un diamant. et de boutons. Aux 1er et 2étages, deux portes-fenêtres ouvrent, à la travée principaleTravée la plus large de l’élévation, marquée par un ressaut et une décoration plus abondante. Les façades de composition asymétrique comportent d'ordinaire une travée principale., sur deux balcons. Les baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. sont tantôt rect., tantôt surbaissées, leur encadrement marqué ou non par une clefClaveau central d’un arc ou d’une plate-bande. Il s’agit d’un élément architectonique. Le terme s'utilise également pour des éléments purement décoratifs qui évoquent une clef à rôle structurel.. AllègesPartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre. décorées de tablesPetite surface plane décorative, carrée ou rectangulaire. En menuiserie, on utilisera plus volontiers le terme panneau. en saillie ou affleurées en pierre blanche. La fenêtre de la lucarne-pignonLucarne dont le devant triangulaire évoque un pignon. est surmontée d'un petit tympanEspace, décoré ou non, circonscrit par un fronton ou un arc de décharge.. Les rampants sont décorés de vases et de volutesOrnement enroulé en spirale que l’on trouve notamment sur les chapiteaux ioniques, les consoles, les ailerons, etc..

Sources

Archives
ACSJ/Urb./TP 4705 (1894).

Arbres remarquables à proximité