La rue relie l'av. Fonsny à la pl. Bethléem, en croisant successivement les r. de Mérode et Ėmile Féron.

Ses deux 1ers tronçons, de l'av. Fonsny à la r. Ėmile Féron, furent tracés suivant l'AR du 12.09.1863. La rue fut ensuite prolongée jusqu'à la pl. de Bethléem, selon l'AR du 21.10.1882, sur le domaine de l'anc. château-ferme dit de Bethléem, qui s'étendait sur près de 13 ha de part et d'autre de la ch. de Forest. Le château-ferme fut démoli de 1884 à 1894, pour laisser place à l'École communale no 4 (voir pl. de Bethléem).

La majorité du bâti de la rue est édifié entre 1890 et 1900. Outre les nombreuses maisons d'esprit néoclassique, situées principalement dans le 1er tronçon, le style éclectique à façade polychrome domine. La rue conserve également quelques immeubles Art nouveau et Art Déco.

Quelques bâtiments industriels s'installent dans la rue dès 1880, comme la fonderie « M. Luppens & Cie » (voir no 15), la manufacture « van Oye van Duerne et fils ainé » (voir nos 70a, 70b) et l'atelier d'imprimerie d'Auguste Leempoel (voir no 5).


Nos ne figurant pas en notice : 1 et av. Fonsny 86, 87 : ensemble de trois maisons éclectiques, arch. Joseph Papleux, 1883. Le bâtiment d'angle av. Fonsny 86 est act. recouvert de briquettes et doté d'une travée aveugle portant une vaste table. Les nos 1 et av. Fonsny 87 étaient anc. identiques, le no 1 est surhaussé d'un niveau en 1943, tandis que le no 87 av. Fonsny est act. enduit ; : à l'angle de l'av. Fonsny, immeuble d'inspiration néoclassique, 1895, corniche remplacée ; 4, 6,: ensemble de trois maisons d'inspiration néoclassique, les nos 6 et 8 sur schéma en miroir, 1893, façades act. cimentées ; 15 : bâtiment appartenant à la Société Rodelle import-export, remplaçant des bâtiments (1884-1885) de la manufacture de bronzes d'art, lustres, suspensions et pendules « H. Luppens & Cie » ; 10 : maison d'inspiration néoclassique, 1894, act. recouverte de briquettes ; 12 : maison d'inspiration néoclassique, 1895, act. recouverte de briquettes ; 14 : maison d'inspiration néoclassique, 1901, act. cimentée et rehaussée ultérieurement d'un niveau ; 16 : maison d'inspiration néoclassique, 1899, arch. André Briard ; 19 : maison Art Déco, 1933, arch. Van Craenem, marquée par un oriel de plan trapézoïdal. Menuiserie et ferronnerie d'origine ; 21 : garage ; 22 : maison éclectique, 1901, arch. André Briard ; 23 : bâtiment à usage de bureaux et magasins, arch. Joseph Langlet, 1911 ; 24 : maison éclectique, 1904, act. cimentée à faux-joints ; 29-29a-29b : à l'angle de la r. de Mérode, immeuble d'inspiration néoclassique, 1880, r.d.ch. commercial transformé en 1936 et 1993 ; 30 : maison éclectique à façade polychrome, 1902 ; 31-31a-31b et 160 r. de Mérode : immeuble à appartements moderniste, 1963, arch. Frank L. Janssen ; 32 : immeuble d'inspiration néoclassique, à l'angle de la r. de Mérode, 1902, vraisemblablement mansardé ultérieurement ; 34 : immeuble à l'angle de la r. de Mérode, d'inspiration néoclassique, 1899 (selon De Keyser, G., 1996), transformé au r.d.ch. ; 36, 38, 40 : ensemble de trois maisons éclectiques, 1899, menuiserie partiellement conservée ; 41 : maison éclectique à façade polychrome, 1903, surhaussée d'un niveau en 1935 ; 46 : maison éclectique, 1895, act. recouverte de briquettes ; 47 : maison éclectique à façade polychrome, 1896, conservant une fenêtre en dessus de porte ornée d'un vitrail à motif végétal d'inspiration Art nouveau ; 48 : maison éclectique, 1896, act. recouverte de briquettes ; 50 : voir no 52 ; 53 : à l'angle de la r. Émile Féron, immeuble d'inspiration néoclassique, 1898, arch. Léon Gille, r.d.ch. commercial et toiture transformés en 1963 ; 61 : maison éclectique, 1906, enduite à faux-joints, menuiserie en grande partie remplacée ; 62 : maison éclectique à façade polychrome, 1899, ornée de sgraffites act. très endommagés; 64 : maison d'inspiration néoclassique, 1898, percée d'une porte de garage en 1964 ; 67-69 : garage de l'anc. cinéma « Faby », r. Théodore Verhaegen 145-147 ; 68a-b : immeuble moderniste, 1937, arch. Paul De Meyer (selon De Keyser, G., 1996), remplaçant un bâtiment de 1888, transformé ultérieurement ; 72, 74, 76, 78 : à l'origine quatre maisons éclectiques à façade polychrome, 1897, le no 74 démoli et remplacé en 1973 par un garage (arch. C. Beautrix). Menuiserie remplacée au no 72. nos 76 et 78 act. recouverts de briquettes, rehaussés d'un niveau resp. en 1958 et 1968.

Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Périodiques

DONS, R., « Le château-Ferme de Bethléem à Saint-Gilles-Obbrussel », Le Folklore brabançon, 223, 1979, pp. 221-250.

Archives des numéros ne figurant pas en notice
ACSG/Urb. : voir av. Fonsny 86 : 69 (1883) ; 2 : 130 (1895) ; 3 : 1570 (1943) ; 4, 6,: 3337 (1893) ; 10 : 3682 (1894) ; 12 : 127 (1895) ; 14 : 5101 (1901) ; 15 : 624 (1884), 752 (1885) ; 16 : 5198 (1899) ; 19 : 19 (1933) ; 22 : 270 (1901) ; 23 : 191 (1911) ; 24 : 159 (1904) ; 29-29a-29b : 6851 (1880), 102 (1936), 77 (1993) ; 30 : 180 (1902) ; 31-31a-31b : 48 (1963) ; 32 : 46 (1902) ; 36, 38, 40 : 1639 (1899) ; 41 : 89 (1903), 115 (1935) ; 46 : 299 (1895) ; 47 : 459 (1896) ; 48 : 431 (1896) ; 53 : 1336 (1898), 114 (1963) ; 61 : 288 (1906) ; 62 : 1663 (1899) ; 64 : 1342 (1898), 27 (1964) ; 68a-b : 1863 (1888), 262 (1937) ; 72 à 78 : 1897 ; 74 : 4 (1973) ; 76 : 42 (1958) ; 78 : 6 (1968).