Typologie(s)

imprimerie

Intervenant(s)

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Inventaire de l'architecture industrielle (AAM - 1980-1982)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Saint-Gilles (DMS-DML - 1997-2004)

Recherches et rédaction

1997-2004

id

Urban : 1066
voir plus

Description

Bâtiment industriel, conçu en 1895 pour l'imprimerie Goffin, ce dont témoignent les ancresPièce métallique apparente ou noyée dans l’enduit de façade, fixée à l’extrémité d’un tirant en fer pour solidariser les murs et les planchers. Il existe des ancres purement décoratives, non reliées à des tirants. figuratives dans l'entablementCouronnement horizontal qui se compose d’une architrave, d’une frise puis d’une corniche. Les façades sont d’ordinaire coiffées d’un entablement. On peut également trouver un petit entablement au-dessus d’une baie ou d’une lucarne..

Élévation longue et basse, en briques, percée de sept baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement., avec porte axiale, chacune surmontée d'une tablePetite surface plane décorative, carrée ou rectangulaire. En menuiserie, on utilisera plus volontiers le terme panneau. rentrante, sous une architraveMoulure inférieure de l’entablement, située sous la frise. à friseBande horizontale, décorée ou non, située au milieu de l’entablement. Par extension, suite d’ornements en bande horizontale. de briques redentées. TrumeauxPan de mur compris entre deux travées ou entre deux baies d'un même niveau. frappés d'ancresPièce métallique apparente ou noyée dans l’enduit de façade, fixée à l’extrémité d’un tirant en fer pour solidariser les murs et les planchers. Il existe des ancres purement décoratives, non reliées à des tirants.. À g., fenêtre transformée récemment en entrée carrossable sous linteau métalliquePoutrelle métallique de profil en I, utilisée comme linteau, souvent agrémentée de rosettes en tôle découpée..

À l'intérieur, l'espace est divisé en trois vaisseaux parallèles à la r., chacun recouvert d'une toiture en bâtièreToit à deux versants. percée de quatre verrières sur chaque versant.
Porte d'entrée remplacée.

Sources

Archives
ACSG/Urb. 200 (1895).

Ouvrages
Inventaire visuel de l'architecture industrielle à Bruxelles. Saint-Gilles, AAM, Bruxelles, 1980-1982, fiche 42.

Arbres remarquables à proximité