La rue Blanche est partagée entre les territoires de Bruxelles, Saint-Gilles et Ixelles. Rectiligne et perpendiculaire à l'avenue Louise, la rue Blanche relie l'avenue à la rue Veydt. Les nos 1 à 13 et 2 à 12, composant le tronçon entre l'avenue Louise et la rue de Livourne, se situent sur le territoire de Bruxelles.

La rue Blanche est tracée selon le plan de l'inspecteur-voyer Victor Besme et l'arrêté royal du 20.02.1864 qui fixe le plan général d'alignement pour l'ouverture de rues et places sur le territoire compris entre l'avenue du Bois de La Cambre et les chaussées de Waterloo et de Charleroi, soit le quartier dit Tenbosch.

Anciennement dénommée rue de l'Amman (ancien titre juridique), la rue reçoit le nom d'un avocat en séance du Conseil communal de Bruxelles du 23.01.1872.

La construction du bâti est à situer, à l'origine, dans sa plus grande partie, entre 1869 et 1877. Le côté impair de la rue présente toujours une enfilade de maisons bourgeoises d'inspiration néoclassique (no 3 en 1870, nos 5 à 13 en 1869). Relevant de l'éclectisme, un hôtel particulier ponctuait du côté pair l'angle de l'avenue Louise, par l'architecte Émile Janlet en 1870 (partiellement détruit. Voir avenue Louise 107) et répondait par son gabarit au no 1 par l'architecte Wynand Janssens en 1871 (voir no 1).

Le parcellaire et le gabarit des constructions côté pair sont entièrement modifiés ; des immeubles datant des années 1930 (architecte A. Varlet, 1933, à l'angle de l'avenue Louise) à 1960 remplacent des maisons bourgeoises de style néoclassique. Sur sa section bruxelloise, la rue Blanche est soumise au plan particulier d'aménagement (PPA) approuvé par l'arrêté royal du 07.07.1970, portant sur l'avenue Louise et ses rues adjacentes.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
AVB/TP 2 : 14481 (1870) ; 3 : 6584 (1870) ; 5 : 6583 (1869) ; 7-13 : 6582 (1869) ; avenue Louise 105 : 45292 (1933).
AVB/Bulletin communal de Bruxelles, 1872.
ACI/TP Historique des rues (1925).

Ouvrages
EYLENBOSCH, A., LEBRUN, G., Dictionnaire raisonné des rues de Saint-Gilles, Les Rencontres Saint-Gilloises éd., Bruxelles, 1989, p. 78.

Périodiques
« Quelques immeubles de l'architecte A. Varlet », Perspectives, 1, 1937, pp. 44-46.