Typologie(s)

immeuble à appartements
rez-de-chaussée commercial

Intervenant(s)

Firmin LIEBAERTentrepreneur1928-1929

Styles

Art Déco

Recherches et rédaction

1997-2004

id

Urban : 4036
voir plus

Description

Immeuble à appartements de style Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., entrepreneur Firmin Liebaert, 1928-1929.

Élévation de cinq niveaux et quatre travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., en briques et éléments enduits. R.d.ch. enduitL'enduit est un revêtement de plâtre, de mortier, de stuc, de ciment, de lait de chaux, de simili-pierre, etc., alternant devanture commerciale et porte privée. En travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. de dr., porte cochère menant à un bâtiment arrière conçu en 1930, à usage d’écuries et de dépôt de naphte pour automobile. Étages en encorbellementUne partie d'élévation est dite en encorbellement lorsqu'elle s’avance en surplomb. suivant un plan légèrement triangulaire, sur cul-de-lampe en escalier; pans latéraux en ressautsSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. successifs. Aux 4e et 5e niveaux, travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. axiales enduites à faux-jointsEnduit dans lequel sont tracés des sillons pour suggérer un appareil de pierre. et traitées en loggiaPetite pièce dans-œuvre, largement ouverte sur l’extérieur par une ou plusieurs larges baies non closes par des menuiseries.; terrasse à parapetUn parapet en maçonnerie est un muret servant de garde-corps. en briques ajouré au 4e niveau. Corniche épousant le ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. de l’élévation, sur modillonsÉléments décoratifs de forme quelconque, répétés sous une corniche. étirés. HuisserieMenuiseries qui s’ouvrent et se ferment, c’est-à-dire les portes et les fenêtres. Par extension, le terme désigne également les fenêtres à châssis dormants. partiellement conservée au r.d.ch.; vitrine à imposteUn élément dit en imposte se situe à hauteur du sommet des piédroits. Imposte de menuiserie ou jour d’imposte. Ouverture dans la partie supérieure du dormant d’une menuiserie. à petits-bois.

Sources

Archives
ACSG/Urb. 150 (1928), 422 (1929), 194 (1930).

Arbres remarquables à proximité