Situé sur le versant ouest des étangs d'Ixelles, le square de Biarritz distribue l'avenue du Général de Gaulle, la rue de la Vallée et la rue du Lac.

Il n'est bordé que d'un seul immeuble à appartements, la Résidence du Lac, construit en 1957 par l'architecte Jacques Cuisinier (voir n°1-7). Inauguré en mai 1960, le square a été baptisé à l'occasion du jumelage de la commune d'Ixelles avec la commune de Biarritz, située sur la côte atlantique française.

À l'emplacement du square se trouvait autrefois les bâtiments de l'ancienne brasserie de Jean-Baptiste Lannoy, en partie démolie en 1956. Fils de brasseur, Jean Lannoy s'était installé à Bruxelles en 1859 lorsqu'il loue à la famille Van Zeebroeck la brasserie L'Italie, située rue de la Digue, près de la place Sainte-Croix. Il l'exploite jusqu'en 1873, année où il entreprend la construction d'une nouvelle usine sur un vaste terrain qu'il achète en bordure du Grand Étang, à l'angle des actuelles avenue du Général de Gaulle, rue du Lac et rue Lannoy. Les activités de la brasserie sont prospères et plusieurs hangars et dépôts sont construits dans la périphérie immédiate de la brasserie (en particulier rue Malibran et chaussée de Boondael). J.-B. Lannoy se lance également dans la promotion immobilière en construisant des maisons dans les environs de son usine en commençant chaussée de Vleurgat, à côté de la brasserie, puis rue Lannoy, avenue du Général de Gaulle et avenue de l'Hippodrome.
En 1911, alors que Jean Lannoy cède ses activités à ses fils, la société prend le nom de Brasserie Lannoy frères puis, en 1921, celui des Grandes Brasseries d'Ixelles. L'usine est agrandie à plusieurs reprises (grands travaux d'aménagements et d'agrandissements entrepris du côté de la chaussée de Vleurgat), surtout entre 1924 et 1935. Au cours de la Seconde guerre mondiale, la brasserie réduit fortement ses activités et, en 1954, elle fusionne avec les brasseries de Koekelberg sous le nom d'Ixelberg. La nouvelle société installe son siège de fabrication à Koekelberg tandis que les bâtiments des Grandes Brasseries d'Ixelles sont vendus en 1956, puis en grande partie détruits. Seuls les bâtiments à front de la chaussée de Vleurgat (n°80-82) ont été maintenus; ils sont aujourd'hui occupés par la Croix-Rouge de Belgique (voir la notice de voirie de la chaussée de Vleurgat).
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
ACI/TP 322.
Anciennes brasseries Lannoy (partiellement démolies): 192-15-17; 192-21; 312-80, 312-80a-84, 312-82.

Ouvrages
CULOT, M. (dir.), Ixelles. Inventaire visuel de l'architecture industrielle à Bruxelles, AAM, Bruxelles, 1980-1982, fiche 52 (brasseries Lannoy).
GONTHIER, A., Histoire d'Ixelles, Le Folklore Brabançon éd., Impr. De Smedt, Bruxelles, 1960, pp.76-77.
HAINAUT, M., BOVY, Ph., Ixelles-Village et le quartier des Étangs, Commune d'Ixelles, Bruxelles, 1998 (À la découverte de l'histoire d'Ixelles, 3), pp.15-17.
Ixelles, Ensembles urbanistiques et architecturaux remarquables, ERU, Bruxelles, 1990, pp.81-88.
Le quartier des étangs d'Ixelles, Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale, Bruxelles, 1994 (Bruxelles, Ville d'Art et d'Histoire, 10).