Typologie(s)

hôtel particulier

Intervenant(s)

Jules POTIERarchitecte1898

VAN YSENDIJCKarchitecte1909

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Ixelles (DMS-DML - 2005-2015)

Recherches et rédaction

2005-2007

id

Urban : 16665
voir plus

Description

Situé au sein d'une enfilade d'immeubles homogène, allant du no 26 au no 38, hôtel particulier de style éclectique, architecte Jules Potier, 1898.

Élévation de deux niveaux alignant trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. de largeur inégale, sous toiture mansardée. Rez-de-chaussée en pierre bleue à bossages un sur deux, le reste de l'élévation en pierre blanche avec éléments de pierre bleue. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. surbaisséUn élément est dit surbaissé lorsqu’il est cintré en arc de cercle inférieur au demi-cercle. au rez-de-chaussée, rectangulaires à l'étage. À l'origine, les deux grandes portes-fenêtres de l'étage étaient toutes deux devancées par un balcon à jouesLe terme joues désigne les petits côtés d’un balcon, entièrement en pierre ou en maçonnerie. enserrant une ferronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux. ; celui de droite est remplacé ultérieurement par une logette en bois. LucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. sous frontonCouronnement de forme triangulaire ou courbe, à tympan et cadre mouluré formé de corniches. courbe et œil-de-bœuf. MenuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. ancienne. En 1909, une annexe est bâtie au fond du jardin par l'architecte Van Ysendyck.

Sources

Archives
ACI/Urb. 69-32.

Arbres remarquables à proximité