Typologie(s)

maison bourgeoise
chapelle

Intervenant(s)

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Ixelles (DMS-DML - 2005-2015)

Recherches et rédaction

2007-2009

id

Urban : 19198
voir plus

Description

Quatre maisons éclectiques identiques, de composition symétriqueDans l'inventaire, une façade est dite de composition symétrique lorsqu’elle compte trois travées égales. À Bruxelles, ce type de façade s’élève souvent sur trois niveaux de hauteur dégressive. La travée axiale est d’ordinaire mise en évidence par un ressaut, par un ou plusieurs balcons et par un décor plus élaboré. et disposées en miroir, 1887.

Façades en briques rehaussées de pierre bleue. Fenêtres rectangulaires, sous plate-bandeCouvrement clavé rectiligne d’une baie. La plate-bande se distingue du linteau par le fait qu’elle est appareillée, tandis que le linteau est d’un seul tenant. Elle peut être feinte et masquer un linteau. ou arc de déchargeArc noyé dans un mur plein, qui surmonte généralement un linteau ou un autre couvrement et sert à le soulager.. Balcons à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion. (transformé en logette au n°37). Corniches à modillonsÉléments décoratifs de forme quelconque, répétés sous une corniche.. HuisseriesMenuiseries qui s’ouvrent et se ferment, c’est-à-dire les portes et les fenêtres. Par extension, le terme désigne également les fenêtres à châssis dormants. largement remplacées (aux nos92 et 94 en PVC).

Rue de Stassart n°92. Église grecque orthodoxe des saints archanges Michel et Gabriel. Première église grecque orthodoxe implantée à Bruxelles. En 1933 une chapelle fut installée au rez-de-chaussée, sur les plans de l'architecte René Housiaux.

Sources

Archives
ACI/Urb. 102-35; 102-37; 95-92.
 
Sites internet

Arbres remarquables à proximité