Cette artère rectiligne et pentue relie l'avenue de la Toison d'Or à la rue de Stassart. Elle est ensuite prolongée par la rue Keyenveld.

Tracée et alignée en 1829 selon l'arrêté royal du 28.05.1846, elle se dénommait à l'origine De Hof straet (rue des Jardins), une référence aux jardins et prairies d'autrefois. Vers 1850, elle reçoit son appellation actuelle, en corrélation avec l'avenue de la Toison d'Or et les chevaliers de cet ordre.

Principalement construit entre 1868 et 1873, son bâti d'origine se compose de maisons bourgeoises de style néoclassique, de composition symétrique. Récemment (2002), le pâté de maisons néoclassiques entre la rue des Chevaliers (nos1 à 19), l'avenue de la Toison d'Or (nos24A à 29) et la rue des Drapiers (nos2 à 14) a été démoli pour faire place au complexe Heron Plaza. Depuis, il est toujours à l'état de terrain vague. Côté pair, le bâti originel a fait place, après la Seconde Guerre mondiale, à des immeubles à appartements.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
ACI/TP Historique des rues (1925).
ACI/TP 70.

Ouvrages
HAINAUT, M., BOVY, Ph., Porte de Namur, Commune d'Ixelles, Bruxelles, 2000 (À la découverte de l'histoire d'Ixelles, 7), p. 14.