Cette artère est perpendiculaire aux rues du Viaduc et du Sceptre qu'elle relie. Elle est parallèle à la rue du Trône et située derrière la ligne ferroviaire Bruxelles-Luxembourg.

Elle est percée en même temps que la rue Limauge avoisinante, en vertu de l'arrêté royal du 27.07.1866, et dénommée en l'honneur du maître d'école Pierre Vandenbroeck (Alost, 1790 - Ixelles, 1857).

Les plus anciennes demandes de permis de bâtir conservées remontent à 1871. À la fin des années 1890, la rue est presque entièrement construite. Les ensembles situés du côté impair sont les derniers témoins du bâti d'origine, en grande partie de style néoclassique. Les autres bâtiments ont été soit défigurés par des transformations (ajout d'un niveau, autre parement, modification des baies), soit démolis, comme ceux à l'angle de la rue Limauge qui ont cédé la place à un square. Il est probable que le mur blanchi à la chaux à soubassement goudronné soit le mur de jardin de l'une des diverses maisons de campagne (disparues à ce jour) que comptait le quartier. Derrière ce mur se cachent actuellement, aux nos48 et 50, les entrepôts du service des Travaux Publics d'Ixelles.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
ACI/TP Historique des rues (1925).
ACI/TP 297.