Typologie(s)

maison d’habitation

Intervenant(s)

Jean DE LIGNEarchitecte1923

Styles

Art Déco

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Inventaire d'urgence du patrimoine architectural de l'agglomération bruxelloise (Sint-Lukasarchief 1979)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Saint-Gilles (DMS-DML - 1997-2004)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

1997-2004

id

Urban : 4796
voir plus

Description

Originale maison d'inspiration Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., conçue par l'arch. Jean De Ligne en 1923 pour Melle Mullier, comme en témoigne l'inscription sur un des piédroitsLes piédroits sont les éléments verticaux latéraux de l’encadrement d’une baie, portant son couvrement. de la porte. Le r.d.ch. abritait autrefois une école de danse.

L'élévation se caractérise par des percements de dimensions inégales et non alignés. Sur haut soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. en pierre bleue percé de soupiraux, façade en briques brunes, rehaussée de pierre bleue. Trois niveaux sous mansarde percée de deux lucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres.. R.d.ch. percé, vers le centre, de deux portes accolées de taille inégale, dans un même encadrement en pierre bleue. La principale, à jourOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. grillagé sous arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. plein cintreUn élément est dit en plein cintre lorsqu’il est cintré en demi-cercle. et muni d'une lanterne, donnait accès à l'école de danse. La plus petite, rect., dessert les étages. Fenêtre rect. à g. 2e niveau percé de deux baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. rect., une vaste à g. et une étroite fenêtre à dr. 3e niveau en encorbellementUne partie d'élévation est dite en encorbellement lorsqu'elle s’avance en surplomb. reposant sur une arcature lombarde. EncorbellementUne partie d'élévation est dite en encorbellement lorsqu'elle s’avance en surplomb. animé par des jeux de briques très fines posées successivement verticalement et horizontalement. Fenêtre en bandeauFenêtre percée sur une grande partie de la largeur de la façade et formant visuellement un bandeau. interrompue vers la dr. par une plaque sculptée de motifs de vagues. Corniche à modillonsÉléments décoratifs de forme quelconque, répétés sous une corniche.. HuisserieMenuiseries qui s’ouvrent et se ferment, c’est-à-dire les portes et les fenêtres. Par extension, le terme désigne également les fenêtres à châssis dormants. d'origine, caractérisée par des châssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. à petits-bois horizontaux disposés à fleur de parementRevêtement de la face extérieure d’un mur..

À l'intérieur, le r.d.ch. a conservé son décor d'origine, notamment celui de la salle de danse, à l'arrière, meublée de banquettes de bois faisant corps avec les lambrisLe lambris est un revêtement de menuiserie, de marbre ou de stuc couvrant la partie inférieure ou l'entièreté des murs d’une pièce. géométriques et éclairée de cinq portes-fenêtres ouvrant vers le jardin.

Sources

Archives
ACSG/Urb. 45 (1923).

Périodiques
« Propriété de Mlle Mullier, rue Henri Wafelaerts, 55 à Saint-Gilles (Bruxelles) », L'Émulation, 6, 1925, pp. 95-96, pl. 21-22.