Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

Styles

Néoclassicisme

Inventaire(s)

  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Ixelles (DMS-DML - 2005-2015)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2007-2009

id

Urban : 19331
voir plus

Description

Mur de clôture cachant des arbres et une ancienne maison de campagne conçue pour Léopold Wauters, 1856.

Rue Souveraine 55, élévation, ACI/Urb. 281-55 (1856).

À l'origine, maison de campagne rectangulaire de deux niveaux avec, du côté de l'ancienne rue Hanset (premier nom donné à la rue Souveraine) à peine tracée, un mur clôturant le jardin. Elle est agrandie en 1881 d'un corps de bâtiment et d'une large porte cochère, et probablement aussi surhaussée d'un troisième niveau. Une dernière extension intervient en 1921 par la construction d'un autre corps de bâtiment, principalement dédié à des espaces de services (cuisine, bureau, etc.).

Rue Souveraine 55 (photo 2009).

L'immeuble compte trois niveaux, trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. côté rue et cinq travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. en façade latérale. Toiture à croupeUne croupe est un versant de toit qui réunit les deux pans principaux d’un toit à leur extrémité. Contrairement à la croupette, la croupe descend aussi bas que les pans principaux.. Rez-de-chaussée en pierre blanche, étages en simili-pierreEnduit dont la couleur et la texture imitent la pierre de manière très convaincante, avec généralement des joints factices remplis de mortier gris.. Encadrements des fenêtres et de la porte en pierre bleue, moulurés aux étages. Corniche denticulée à modillonsÉléments décoratifs de forme quelconque, répétés sous une corniche.. Certains volets en bois sont conservés.
Côté rue, porte à double battant sous jourOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. d'imposteUn élément dit en imposte se situe à hauteur du sommet des piédroits. Imposte de menuiserie ou jour d’imposte. Ouverture dans la partie supérieure du dormant d’une menuiserie.; au premier étage, fenêtre axiale sous entablementCouronnement horizontal qui se compose d’une architrave, d’une frise puis d’une corniche. Les façades sont d’ordinaire coiffées d’un entablement. On peut également trouver un petit entablement au-dessus d’une baie ou d’une lucarne.. Porte cochère dotée d'un imposant encadrement en pierre bleue.
En façade latérale, travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. centrale en ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général.; des marches et un perronEmmarchement extérieur devançant la porte d’entrée d’un bâtiment. donnent accès à la porte d'entrée, à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en plein cintreUn élément est dit en plein cintre lorsqu’il est cintré en demi-cercle.. Premier étage percé d'une serlienneTriplet formé d’une baie centrale couverte d’un arc en plein cintre et de deux petites baies latérales rectangulaires. Ces dernières sont plus basses et plus étroites que la baie centrale.. À droite de l'entrée, sorte de véranda percée de grandes fenêtres à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en plein cintreUn élément est dit en plein cintre lorsqu’il est cintré en demi-cercle. (1881). À gauche, avant-corps de 1921 cimenté.

Intérieur
Cave remarquable composée d'une suite de trois hautes voûtes en berceau, parallèles à la rue.
Rez-de-chaussée avec hall classique et cage d'escalierEspace à l'intérieur duquel se développe un escalier. doté d'un départ de style rococo rapporté. Certaines pièces de style néoclassique possèdent un parquet. Véranda avec sol en mosaïque. Étages plus sobres.

Sources

Archives
ACI/Urb. 281-55.

Arbres remarquables à proximité