Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

INCONNU - ONBEKEND1880-1900

Styles

Néoclassicisme

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Ixelles (DMS-DML - 2005-2015)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2013-2015

id

Urban : 23504
voir plus

Description

Ensemble de deux maisons de style néoclassique similaires, de deux niveaux de composition asymétriqueDans l'inventaire, une façade est dite de composition asymétrique lorsqu’elle compte deux travées inégales. À Bruxelles, ce type de façade s’élève souvent sur trois niveaux. La travée principale est d’ordinaire mise en évidence par un ressaut, par un ou plusieurs balcons et par un décor plus élaboré. Les caves, d’ordinaire à demi enterrées, se marquent en façade par un soubassement élevé., vers 1890.

Élévations enduites sous toiture mansardée (lucarnes). Travées principalesTravée la plus large de l’élévation, marquée par un ressaut et une décoration plus abondante. Les façades de composition asymétrique comportent d'ordinaire une travée principale. marquées de refendsLe refend est un canal dans un parement, accusant ou simulant le tracé de joints d'un appareil à bossages. et d'un balcon à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en ferronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux.. MascaronsDécor sculpté figurant un visage humain ou un masque. ornant les cache-boulins. MenuiseriesÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. partiellement conservées.
Garage aménagé ultérieurement au n°128.

Au n°126, un médaillonCartouche rond ou ovale. sculpté par J.N. Lefèvre apposé en 1977 sur la façade rappelle que le peintre réaliste Henri Logelain y vécut quelques années («Henri Logelain artiste peintre 1889–1968»).

Sources

Archives
ACI/Urb. 108-126; 108-128.