Typologie(s)

maison ou immeuble de rapport
rez-de-chaussée commercial

Intervenant(s)

Jean CRAPSentrepreneur1909-1910

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Ixelles (DMS-DML - 2005-2015)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2005-2007

id

Urban : 16427
voir plus

Description

Deux immeubles d'angle et de rapport similaire de style éclectique, pour et par l'entrepreneur Jean Craps, celui de gauche de 1909, surhaussé d'un sixième niveau en 1910, celui de droite de 1910.

Construction de six niveaux, le deuxième en entresol, comptant quatre (à droite) ou cinq (à gauche) travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. vers la place G. Brugmann, une travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. d'angle et cinq (à droite) ou six (à gauche) vers l'avenue L. Lepoutre. Façades en simili-pierreEnduit dont la couleur et la texture imitent la pierre de manière très convaincante, avec généralement des joints factices remplis de mortier gris. à faux-jointsEnduit dans lequel sont tracés des sillons pour suggérer un appareil de pierre., rehaussées de pierre blanche et de pierre bleue. SoubassementsPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. en pierre bleue. Bâtiment de gauche, avec travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. d'accès en ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. côté L. Lepoutre. La plupart des fenêtres sont à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. surbaisséUn élément est dit surbaissé lorsqu’il est cintré en arc de cercle inférieur au demi-cercle., à encadrement pour la plupart à crossettesRessauts décoratifs situés aux angles d’un élément tel qu’un encadrement. et clefClaveau central d’un arc ou d’une plate-bande. Il s’agit d’un élément architectonique. Le terme s'utilise également pour des éléments purement décoratifs qui évoquent une clef à rôle structurel.. AllègesPartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre. à guirlandes et besantsOrnement sculpté sphéroïde ou en forme de disque.. À partir du troisième niveau, pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. composites colossaux sur bases cannelées. Oriels rectangulaires ou trapézoïdaux, ceux du bâtiment de gauche en pierre bleue, avec parfois des allègesPartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre. garnies de balustresPetits supports en répétition, généralement profilés et de section circulaire, constituant une balustrade. en pierre blanche, ceux du bâtiment de droite majoritairement en bois. Bâtiment de gauche caractérisé par des balconnets et des terrasses à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion.. Corniches en bois denticulées à modillonsÉléments décoratifs de forme quelconque, répétés sous une corniche.. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. en grande partie conservés, à l'exception de ceux du rez-de-chaussée transformés en commerce.

Plaque commémorative au no 116, rappelant le lieu de naissance de l'écrivain argentin Julio Cortazar (1914-1984).

Sources

Archives
ACI/Urb. 150-1-2-3 ; 150-3 ; 150-36 ; 213-103-105 ; 213-109 ; 213-112-114 ; 213-116.