Située à l'intersection de la chaussée de Waterloo et de la rue de l'Abbaye, la place Charles Graux donne naissance à trois voies en éventail traversant le quartier Berkendael : les rues Jean-Baptiste Colyn, Jules Lejeune et Jean Chapelié, suivant le principe d'écarter des belles rues d'habitations le trafic de la chaussée de Waterloo, vouée au passage et au commerce.

À hauteur de la place débutait autrefois l'ancienne rue Berkendael qui reliait la chaussée de Waterloo à l'ancien chemin de Saint-Job, devenu plus tard chemin d'Uccle (disparu lors de la création de l'avenue Brugmann en 1870 – 1875). Le tracé de l'ancienne rue Berkendael a partiellement été repris par les rues Jean-Baptiste Colyns et Léon Jouret.

La place fut créée dans le cadre du Plan général d'alignement et d'expropriation par zones du quartier Berkendael (géomètre César Boon), sanctionné par l'arrêté royal du 12.07.1902, et auquel les arrêtés royaux des 02.05.1904 et 31.05.1904 vinrent apporter de légères modifications. Son toponyme rend hommage à l'avocat et homme politique libéral Charles Alexandre Louis Graux (1837-1910).

De forme oblongue, la place est bordée d'immeubles à appartements. Elle est agrémentée d'un groupe sculptural en marbre blanc sur socle en pierre bleue, dénommé La Vieille Fontaine et réalisé avant 1914. Cette œuvre, due au sculpteur Isidore De Rudder (1855-1943), représente une mère appuyée contre une fontaine, et entourée de quatre enfants enjoués. Elle fut acquise par la commune d'Ixelles qui l'exposa d'abord au Musée communal avant de l'installer au centre de la place.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
ACI/TP Historique des rues (1925).
ACI/TP Convention Berkendael (plan dressé par le géomètre expert C. Boon, Ixelles, 20 septembre 1898).
Survey Communal de la commune d'Ixelles entamé en 1946 et approuvé par la tutelle en 1951 – troisième direction – Travaux Publics et Urbanisme – Service de l'Urbanisme.

Ouvrages
DEL MARMOL, B., L'avenue Molière et le quartier Berkendael, Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale, Bruxelles, 2002 (Bruxelles ville d'art et d'histoire, 33), pp. 2-9.
DEROM, P., Les sculptures de Bruxelles. Catalogue raisonné, Patrick Derom Gallery, Bruxelles, 2002, p. 94.
Inventaire des œuvres d'art plastique en voiries régionales bruxelloises, AAM/Sint-Lukasarchief, Bruxelles, 1992, 06/III (N5).
Ixelles, Ensembles urbanistiques et architecturaux remarquables, ERU, Bruxelles, 1990, pp. 35-40 et pp. 159-172.
VAN LENNEP, J., (dir.), La sculpture belge au XIXe siècle (Catalogue d'exposition), Générale de Banque, Bruxelles, 1990, p. 344.

Périodiques
HAINAUT, M., « Une rue d'Ixelles porte leur nom, 1re partie de A à G », Mémoire d'Ixelles, 28, 1987, p. 50.