Typologie(s)

immeuble à appartements

Intervenant(s)

Gustave CARLIERarchitecte1925

Styles

Éclectisme
Beaux-Arts

Inventaire(s)

  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)

Recherches et rédaction

2014-2016

id

Urban : 29254
voir plus

Description

Sur l’angle, immeuble à appartements de style éclectique teinté d’éléments Beaux-ArtsStyle Beaux-Arts (de 1905 à 1930 environ). Courant architectural puisant son inspiration dans les grands styles français du XVIIIe siècle. Riche et ornementé, il se caractérise souvent par des élévations en (simili-)pierre blanche et/ou brique orangée ainsi que par l’usage du fer forgé pour les garde-corps et la porte., conçu par et pour l’architecte Gustave Carlier, 1925.

Élévation de quatre niveaux sous pseudo-mansarde. Cinq travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade.: trois vers la rue A. Bréart (la première aveugle), une d’angle et une vers l’avenue du Mont Kemmel. Façade en simili-pierreEnduit dont la couleur et la texture imitent la pierre de manière très convaincante, avec généralement des joints factices remplis de mortier gris. rehaussée d’éléments en briques, aujourd’hui entièrement peinte, sur un soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. de pierre bleue. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. rectangulaires.
Travée d’angle percée d’un oculusJour de forme circulaire, ovale ou polygonale. au rez-de-chaussée et de tripletsGroupement de trois baies. Les deux latérales, identiques, sont différentes de la baie centrale, d’ordinaire plus vaste. aux étages. Celui du premier devancé d’une barre d’appui en ferronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux.. Au troisième étage, trumeauxPan de mur compris entre deux travées ou entre deux baies d'un même niveau. décorés d’un cartoucheDécor composé d’une table plane ou bombée, aux contours généralement sinueux, bordée d’un décor sculpté et/ou d’une mouluration, et sur laquelle prend parfois place un blason ou une inscription. Le médaillon est un cartouche rond ou ovale. animé d’une guirlandeLa guirlande est un décor figurant un cordon de fleurs, feuilles ou fruits..
Vers la rue A. Bréart, travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. axiale percée d’une porte secondaire en fer forgé, flanquée d’une fenêtre grillagée à gauche et d’une porte de garage à droite. Premier et deuxième étages précédés d’un oriel de plan rectangulaire à trois baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. géminées. MédaillonCartouche rond ou ovale. entouré de guirlandes.
Vers l’avenue du Mont Kemmel, élévation d’une seule travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. percée d’une entrée principale en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage. par laquelle on accède aux appartements et d’une baie grillagée. LucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. munies d’une barre d’appui en ferronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux..

Sources

Archives
ACF/Urb. 8579 (1925).

Arbres remarquables à proximité