Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

Servais MAYNÉarchitecte1923

Styles

Éclectisme tardif

Inventaire(s)

  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2014-2016

id

Urban : 29253
voir plus

Description

Maison bourgeoise de style éclectique tardif, signée et millésimée « S[ervais] MAYNE / Arch. 1923» sur le soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue..

Élévation de deux niveaux à parementRevêtement de la face extérieure d’un mur. de briques orange rehaussé d’éléments en pierre blanche, sur un soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. de pierre bleue. Rez-de-chaussée scandé de pilastres à chapiteauCouronnement orné ou mouluré, d’une colonne, d’un pilier ou d’un pilastre. d’une grande sobriété prenant appuiAppui de fenêtre. Élément d’ordinaire en pierre, limitant une baie vers le bas. sur un cordon rustique. Premier étage éclairé par une large porte-fenêtre à piédroitsLes piédroits sont les éléments verticaux latéraux de l’encadrement d’une baie, portant son couvrement. harpés et arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. cintré surligné d’un larmierMouluration horizontale qui présente un canal creusé dans sa partie inférieure, servant à décrocher les gouttes d’eau afin d’éviter leur ruissellement sur la façade. Le larmier isolé possède un chanfrein comme moulure supérieure. Le larmier constitue l'un des éléments de la corniche., s’ouvrant sur un balcon ceint d’un garde-corps en pierre ajouré. EntablementCouronnement horizontal qui se compose d’une architrave, d’une frise puis d’une corniche. Les façades sont d’ordinaire coiffées d’un entablement. On peut également trouver un petit entablement au-dessus d’une baie ou d’une lucarne. frappé de deux cartouchesDécor composé d’une table plane ou bombée, aux contours généralement sinueux, bordée d’un décor sculpté et/ou d’une mouluration, et sur laquelle prend parfois place un blason ou une inscription. Le médaillon est un cartouche rond ou ovale. en pierre blanche portant le millésime «ANNO» et «1923». Corniche en bois. Toiture mansardée percée de deux lucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en anse de panier accostées d’ailerons. Porte d’origine, chassis remplacés d’après le modèle d’origine.

Sources

Archives
ACF/Urb. 7349 (1922).

Ouvrages
DE HENS, G., Une école d’architecture, des tendances 1766-1991, Bruxelles, 1992, p.262.

Périodiques
VAN MONTFORT, H., «La Maison», L'Émulation, 44, 10, 1924, pl.30.


Arbres remarquables à proximité