La r. des Atrébates débute av. de Tervueren et se poursuit jusqu'à la r. de l'Escadron. Seule une section du premier tronçon fait partie du plan d'ensemble de l'av. de Tervueren de 1896.

Elle suit le tracé du Ketelstraat partiellement bâti qui, longeant la limite avec Woluwe-Saint-Pierre, reliait le Bezemstraat (rue des Bataves) au Blauwe Dreef  (avenue des Volontaires) (act. frontière entre les deux communes). Ce ler troncon, courbe, est etabli entre l'av. de Tervueren et la r. des Aduatiques dans les lres années du XXe s.
Au début de ce siècle, le tracé fut dévie vers la r. de l'Escadron et prolongé, entre 1911 et 1913, en ligne droite.

Elle est traversée par les r. des Aduatiques, des Bollandistes et Charles Legrelle.

Le côté pair du ler tronçon est constitué en grande partie de garages dépendant de l'av. de Tervueren qui ont été transformés ou remaniés. Comme les nos 2 à 26a, remarquons le no 32, garage et maison de service dépendant du bd Saint-Michel, construits d'après une demande de bâtir de 1914 sur les plans de l'arch. Franz D'OURS.
Côté impair, à l'exception du no 7, il semble que les habitations primitives ont été remplacées par des constructions du déb. du xxe s. Assez hétérogène, la rue présente une architecture allant de l'éclectisme tel le no 121 (1913) au modernisme comme les nos 138 et 140 datant de 1956 et 1959 sur les plans de l'arch. Georges HUYGENS en passant par l'Art Déco (notons l'immeuble à l'angle de la r. des Aduatiques, no 94, l'encadrement de fleurs sculptées rappelant l'Art Déco) et le style Beaux-Arts ; de nombreux exemples de ce style sont construits sur les plans de l'arch. Alfred KNEIN : les nos 21 à 27 édifiés en 1923 et 1924 ; le no 33 construit en 1924 sur les plans de l'arch. G. MUNDELEER ; les nos 47-49 et 51-53 édifiés en 1925 et 1924 (voir r. des Bollandistes nos 63 à 69).
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives

ACEtt/TP 151600 (1886), 1182 (1911), 2177, 2488 (1912), 4537, 5796 (1913), 7353 (1914), 8035 (1919), 3132, 3179 (1923), 4565, 4670, 4680, 5799 (1924), 7121 (1925), 3050 (1928), 5859 (1930), 865 (1956), Reg. d'entrée 966 (1959).
AR 06.02.1896, 03.10.1911.
RC 1911, p. 7, 1912, p. 7, 1913, p. 6, 1918, p. 11.