Typologie(s)

maison d’habitation

Intervenant(s)

Inventaire(s)

  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Etterbeek (DMS-DML - 1994-1997)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

1993-1995

id

Urban : 14512
voir plus

Description

No 126. Maison construite suivant une demande de bâtir de 1925.

Façade en briques sous bâtièreToit à deux versants. de tuiles de trois niveaux et deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. inégales dont la principale en léger ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général.. R.d.ch. percé d'une porte cintrée et de deux baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. jumelées de même type. Premier étage ajouré d'une ouverture rect. et de deux portes-fenêtres géminées cintrées séparées par une colonnette engagée en pierre bleue précédées d'un balcon au garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. sur trois consolesPièce de pierre, de bois ou de métal partiellement engagée dans un mur et portant un élément en surplomb. La console se distingue du corbeau par ses dimensions plus grandes et par le fait qu’elle s’inscrit grosso modo dans un triangle rectangle. La console désigne également des éléments non porteurs, mais apparentés d’un point de vue formel à une console.. Arcature aveugleUn élément est dit aveugle lorsqu’il est dénué d’ouverture. Une baie aveugle est un élément construit sans ouverture, imitant une porte ou une fenêtre. en briques sur un support de pierre bleue marquant la transition au dern. niveau ajouré d'une baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. tripartite aux meneauxÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie. de pierre et plate-bandeCouvrement clavé rectiligne d’une baie. La plate-bande se distingue du linteau par le fait qu’elle est appareillée, tandis que le linteau est d’un seul tenant. Elle peut être feinte et masquer un linteau. en escalier. BaieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. carrée surmontée d'une petite ouverture surbaissée éclairant le dern. niveau de la travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. d'entrée. Corniche en bois à modillonsÉléments décoratifs de forme quelconque, répétés sous une corniche. effilés. Une maison semblable est construite la même année suivant la même demande de bâtir au no 29, r. de l'Orme.

Sources

Archives

A.C.Ett./TP 6884 (1925).

Arbres remarquables à proximité