Typologie(s)

maison d’habitation

Intervenant(s)

Albert DEMESMAEKERarchitecte1931

Styles

Modernisme

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Inventaire d'urgence du patrimoine architectural de l'agglomération bruxelloise (Sint-Lukasarchief 1979)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Etterbeek (DMS-DML - 1994-1997)

Recherches et rédaction

1993-1995

id

Urban : 14146
voir plus

Description

Maison de style moderniste construite suivant les plans de l'arch. A. DE MESMAEKER datés de 1931.

Plinthe en pierre de taille et façade en briques sablées d'Orp-le-Grand de trois niveaux, dont le dern. en retrait, sous bâtièreToit à deux versants. de tuiles. Façade rythmée par l'alternance de briques disposées verticalement et horizontalement, jeu de volumes d'éléments rentrants et saillants. R.d.ch. percé d'une porte et d'un jourOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. latéral séparé par une colonne engagée en briques et d'une baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. rect., surmontées d'un larmierMouluration horizontale qui présente un canal creusé dans sa partie inférieure, servant à décrocher les gouttes d’eau afin d’éviter leur ruissellement sur la façade. Le larmier isolé possède un chanfrein comme moulure supérieure. Le larmier constitue l'un des éléments de la corniche. saillant en briques. Au 1er étage, baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. jumelées rect. dans un double encadrement de briques marquant verticalement la façade et baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. en bandeauÉlément horizontal, soit en saillie et de section rectangulaire, soit dans le plan de la façade.. Dernier niveau en retrait séparé par un cordonCorps de moulure horizontal, à rôle purement décoratif, situé sur une partie quelconque d’une composition. continuUn élément est dit continu s’il règne sur toute la largeur de l’élévation ou sur plusieurs travées. servant d'appuiAppui de fenêtre. Élément d’ordinaire en pierre, limitant une baie vers le bas. à une large baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. munie d'un châssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. à petits-bois.

Sources

Archives

ACEtt/TP 8036 (1931).

Arbres remarquables à proximité