La r. Général Fivé (1849-1909, officier de l'État indépendant du Congo) relie la ch. de Wavre à l'av. Hansen-Soulie. Le tronçon longeant les maisons de la cité-jardin du Foyer etterbeekois porte ce nom dès 1923. Le prolongement vers la ch. de Wavre a été réalisé dans les années 1930 (démolition de plusieurs maisons, dont celles appartenant au carré Busscher à la jonction avec la ch. de Wavre). Les deux tronçons entre la r. Baron Dhanis et l'av. Hansen-Soulie furent ouverts à la circulation en 1951.

La rue comprend des immeubles de commerce et de rapport des années 1930 et des immeubles des années 1950, ceux-ci concentrés principalement dans les deux dern. tronçons. Les constructions de l'entre-deux-guerres ont été érigées en style Art Déco ou moderniste : les nos 7 (1934), 9 (1935, arch. Jacques DE COSTER) et 28 (1935, arch. C. P. MESKENS) présentent un double corps de trois travées sur quatre niveaux ; ils se caractérisent par des colonnes de bow-windows de part et d'autre de la cage d'escalier.

Les nos 23, 25 (1937), 30 (1935) et 32 (1936), tous construits par l'arch. C. P. MESKENS, ont une façade similaire en briques beiges, de quatre niveaux et deux travées, dont la principale est prise dans un bow-window continu, et la travée d'entrée pourvue de balcons. On doit encore au même architecte les nos 4 (1933), 11 et 13 (1936), tandis que l'arch. Jean FINNÉ y érige les nos 6, 8 (1932), 12 (1935), 21 (1935), 26 (1936).
À noter encore, entre les nos 16-18 et 20-22, l'entrée des jardins de Fontenay-sous-Bois (voir r. des Champs). Pour terminer, signalons au no 36a, un bâtiment éclairé par des baies surbaissées, construit en retrait de la voirie vers 1900 : occupé act. par la « Lutgardisschool », il constituait l'un des bâtiments de l'orphelinat Saint-Joseph (voir r. des Champs). Le dern. tronçon côté impair est occupé par les bâtiments de l'athénée royal Jean Absil (voir av. Hansen-Soulie, no 27), érigés en 1960 d'après des plans de l'arch. Henri JACOBS.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
AR 23.02.1923;
ACEtt/TP 1673, 1894 (1932), 2192 (1933), 5998 (1934), 7955, 8389, 9142, 9159, 9160 (1935), 2521, 2918, 3539, 4683 (1936), 1430, 3671 (1937), 1088 (1960)
RPV 1928, p. 358, 1932, p. 337 ;
RC 1951, p. 131.

Ouvrages
MEIRE, R. J., Histoire d'Etterbeek, Musin, Bruxelles, 1981, pp. 102, 141, 169.

Périodiques
« Brique matériau de printemps » in Bâtir, 53, 1937, p. 1166.