Typologie(s)

maison d’architecte

Intervenant(s)

Armand DE SAULNIERarchitecte1931

Styles

Art Déco

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Inventaire d'urgence du patrimoine architectural de l'agglomération bruxelloise (Sint-Lukasarchief 1979)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Etterbeek (DMS-DML - 1994-1997)

Recherches et rédaction

1993-1995

id

Urban : 13833
voir plus

Description

Maison et atelier de style Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs. construits d'après une demande de bâtir de l'arch. Armand DE SAULNIER en 1931.

Soubassement en pierrre bleue et façade en briques décorée d'éléments en pierre. R.d.ch. percé d'une baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. rect., d'une porte piétonne et d'une porte de garage ; toutes trois à linteauÉlément rectiligne d’un seul tenant, en pierre, bois, béton ou métal, couvrant une baie. ouvragé à thèmes floraux de style Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., repris aux niveaux supérieurs. Jeu d'éléments rentrants et saillants rythmant la façade aux étages. Trois petites ouvertures rect. alternent avec des baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. plus larges dont celle de dr. incluse dans une logette. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. rect. à l'étage supérieur. Deux lésènesLes lésènes sont des jambes saillantes en répétition sur un mur, réunies par un arc ou par une frise d’arceaux. Ce couronnement d’arc ou d’arceaux distingue la lésène du pilastre. couronnées de bas-reliefs reprenant les attributs du peintre et du dessinateur délimitent la façade. Toiture brisée ajourée remplaçant une large verrière éclairant jadis l'atelier de l'artiste.

Sources

Archives

ACEtt./TP 9240 (1931), 2878 (1950).

Arbres remarquables à proximité