Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

Robert WASSEIGEarchitecte1912

Styles

Beaux-Arts

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Etterbeek (DMS-DML - 1994-1997)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

1993-1995

id

Urban : 15550
voir plus

Description

Maison de maître de style Beaux-ArtsStyle Beaux-Arts (de 1905 à 1930 environ). Courant architectural puisant son inspiration dans les grands styles français du XVIIIe siècle. Riche et ornementé, il se caractérise souvent par des élévations en (simili-)pierre blanche et/ou brique orangée ainsi que par l’usage du fer forgé pour les garde-corps et la porte. construite d'après une demande de permis de bâtir de 1912, selon les plans de l'arch. Robert WASSEIGE.

Sur un soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. partiellement en pierre bleue ajouré de trois ouvertures de cave rect. grillées, façade enduite de trois niveaux sur caves hautesSous-sol à demi enterré, surélevant le rez-de-chaussée. et trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. égales aux étages. Porte à deux battants sous un grand jourOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. d'imposteUn élément dit en imposte se situe à hauteur du sommet des piédroits. Imposte de menuiserie ou jour d’imposte. Ouverture dans la partie supérieure du dormant d’une menuiserie. en anse de panierUn élément est dit en anse de panier lorsqu’il est cintré en demi-ovale. couronné d'une clefClaveau central d’un arc ou d’une plate-bande. Il s’agit d’un élément architectonique. Le terme s'utilise également pour des éléments purement décoratifs qui évoquent une clef à rôle structurel. richement sculptée en forme de cartoucheDécor composé d’une table plane ou bombée, aux contours généralement sinueux, bordée d’un décor sculpté et/ou d’une mouluration, et sur laquelle prend parfois place un blason ou une inscription. Le médaillon est un cartouche rond ou ovale. encadré de guirlandes. Le reste du 1er niveau, partiellement traité en bossages continus en tablePetite surface plane décorative, carrée ou rectangulaire. En menuiserie, on utilisera plus volontiers le terme panneau., présente une grande avancée de plan semi-circulaire comprenant également le niveau de cave. Elle est éclairée par trois grandes fenêtres rect. séparées par des colonnes engagées d'ordre ionique. AllègesPartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre. garnies d'imposantes guirlandes de feuillages en haut relief ; linteauxÉlément rectiligne d’un seul tenant, en pierre, bois, béton ou métal, couvrant une baie. sculptés de motifs similaires. L'avancée est surmontée d'un balcon au garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en ferronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux. aménagé devant deux des trois portes-fenêtres rect. identiques du 1er étage. La 3e, au-dessus de l'entrée, est précédée d'un petit balcon. Simples encadrements plats comme pour les trois baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. rect. du dern. niveau dont elles sont séparées par des panneaux décorés d'un masque encadré de rinceauxOrnements végétaux disposés en enroulements.. Quatre trous de boulin entre l'architraveMoulure inférieure de l’entablement, située sous la frise. moulurée et la corniche de bois sur modillonsÉléments décoratifs de forme quelconque, répétés sous une corniche.. Un grand oculusJour de forme circulaire, ovale ou polygonale. en maçonnerie entre deux petites lucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. rect. dans le brisis de la toiture mansardée.

Sources

Archives
ACEtt/TP 1845 (1912).